Crise financière : Dubai World payera ses créanciers à moyen terme

Crise financière : Dubai World payera ses créanciers à moyen terme

Le conglomérat public Dubai World pourrait proposer le paiement de toutes ses dettes à «moyen terme» lors de négociations qui s’ouvrent lundi avec ses créanciers sur le rééchelonnement d’une dette de 22 milliards USD, a rapporté dimanche le quotidien The National. Deux hauts responsables de Dubaï -dont le chef du Comité fiscal suprême de l’émirat cheikh Ahmed Ben Saïd Al-Maktoum- qui étaient récemment en mission à Londres, ont assuré à leurs interlocuteurs que cette option était «une possibilité à moyen terme», ajoute le journal, contrôlé par le gouvernement de l’émirat d’Abou Dhabi. «Ils ont assuré qu’il y a un certain nombre d’options que le gouvernement de Dubaï juge faisables et souhaitables pour Dubai World. Payer toutes les créances est l’une de ces options», écrit le journal en citant une source présente aux tractations à Londres. Dubai World rencontre lundi à Dubaï les représentants de plus de 90 banques créancières lors d’une réunion qui devrait marquer le début d’un long processus de négociations. A la veille de ces négociations, la Bourse de Dubaï a terminé en baisse de 2,51% à 1.832,09 points dimanche, première journée de cotations de la semaine. A Abou Dhabi, l’autre Bourse des Emirats Arabes Unis était, dimanche, en légère baisse, l’indice ADX perdant à la fermeture 0,91% à 2.749,08 points. Les négociations doivent porter sur le reste d’une dette totale de 26 milliards de dollars que Dubai World voudrait renégocier avec ses créanciers, après avoir pu honorer une dette de 4,1 milliards de dollars, à la solde de son géant immobilier Nakheel, parvenue à échéance le 14 décembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *