Cycle de conférences: L’ISGA discute de la protection de l’environnement

Cycle de conférences: L’ISGA discute de la protection de l’environnement

Thierry Divoux, président du Conseil national des universités (CNU), a animé un cycle de conférences dans les campus de l’Institut supérieur d’ingénierie et des affaires de Rabat, Marrakech, Fès et El Jadida, sous le thème «Green ICT and ICT for greening : le numérique à l’heure de la COP22».

L’objectif était de sensibiliser l’assistance au rôle du numérique dans la protection de l’environnement. Les technologies du numérique sont à l’origine de la libération de plus d’un milliard de tonnes de CO2 dans l’atmosphère par an, ce qui représente environ 2% des émissions totales. L’intervenant a indiqué que s’il est possible de les rendre elles-mêmes plus respectueuses de l’environnement, celles-ci peuvent surtout permettre une réduction massive de la production globale des gaz à effet de serre qui atteindra plus de 50 milliards de tonnes en 2020.

Dans un rapport publié en 2012, le GESI, un consortium rassemblant les principaux industriels mondiaux du numérique, énumère un certain nombre de pistes pour réduire de 60% les émissions de gaz à effets de serre d’ici 2050. Les secteurs visés sont les transports, l’industrie, les bâtiments, et la production d’énergie. Dans chacun de ces domaines, Thierry Divoux a pu donner des exemples concrets montrant comment les technologies du numérique peuvent contribuer à «verdir» toutes ces activités humaines polluantes. Il a également affirmé que ces initiatives se révèlent aussi créatrices de gains financiers substantiels, et s’inscrivent dans un schéma de développement durable dont les trois piliers sont l’environnement, l’économie et l’éthique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *