Daewoo devient Chevrolet

Daewoo devient Chevrolet

Daewoo est morte, vive Chevrolet. La marque sud coréenne n’existe plus. Depuis sa reprise par le géant américain General Motors, l’accord prévoyait que GM contrôle 42 % de la nouvelle société, baptisée GM Daewoo Motor and Technology Co, les créanciers de Daewoo possèdent 33 % et les partenaires de GM les 25 % restants. Daewoo espérait ainsi retrouver une santé suffisamment solide pour affronter ses deux principaux concurrents locaux, Hyundai et la branche automobile de Samsung, reprise par Renault. Depuis, GM a pris sa décision de substituer la marque Chevrolet au label Daewoo. Cette décision n’est pas sans avoir un impact sur les différents concessionnaires de par le monde. Au Maroc, Auto Nejma se voit donc retirer la distribution des voitures particulières Daewoo au profit d’Intermotors, filiale marocaine de la Compagnie Française d’Afrique Occidentale (CFAO) filiale à 100 % du groupe Pinault-Printemps-Redoute, détenant 100 % de la société Intermotors (représentant exclusif des marques Opel et Chevrolet au Maroc). CFAO est aussi le distributeur exclusif de GM dans la région de l’Afrique de l’Ouest et au Maroc. «GM a substitué la marque Chevrolet à celle de Daewoo. De ce fait, on ne peut désormais parler que de Chevrolet. Par contre, nous continuerons à assister les possesseurs de voiture Daewoo, notamment pour les pièces détachées», rassure Christian Villa, directeur général d’Intermotors et délégué territorial de CFAO. En plus, la filiale Pinault n’est pas à sa première conquête. En mars 2003, elle a raflé la marque Isuzu. En 2002, la société Isuzu Maroc a réalisé un chiffre d’affaires de 310 millions de Dirhams avec une part de marché de 27 % dans le segment des pick-up et de 23 % dans le segment des camions de 3,5 à 14 tonnes. Le groupe CFAO est un distributeur spécialisé en matière d’automobiles, de produits pharmaceutiques et d’équipements en nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Il a réalisé en 2002 un chiffre d’affaires de 1,620 milliard d’euros, avec 9370 collaborateurs, en Afrique et dans les DOM-TOM. Présent au Maroc depuis 1995, date à laquelle la filiale du groupe Pinault avait fait son entrée au Maroc en rachetant DIMAC (la société qui assemble et distribue des cyclomoteurs Peugeot ), CFAO s’est fixé depuis d’autres objectifs plus ambitieux. Aujourd’hui, elle compte à son actif d’importantes sociétés rachetées et regroupées autour de la même entité. Ill faut dire que la discrétion est une valeur développée par l’entreprise. En deux ans, l’offre de véhicules s’est étoffée. L’investissement consenti s’élève à 300 000 euros pour remettre à neuf les bâtiments. Depuis, les ventes n’ont cessé de progresser. De 1 % de parts de marché avec 450 véhicules vendus en 2002, l’objectif affiché est de 1000 véhicules vendus. Cependant, la société Française dispose de plusieurs atouts. CFAO, c’est aussi Manorbois, Comamussy et Fantasia. L’importation et le négoce de bois et dérivés sont un autre axe de développement. D’autres surprises seront certainement livrées incessamment. À suivre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *