Dakhla : Grande offensive de l’ONMT pour promouvoir la destination

Dakhla : Grande offensive de l’ONMT pour promouvoir la destination

Une campagne originale est lancée sur plusieurs supports français

Parallèlement  à cette initiative, une nouvelle ligne aérienne directe entre Dakhla et Paris, première du genre, sera mise en place à partir de novembre 2017.

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) lance une campagne originale sur plusieurs supports français afin de promouvoir la destination touristique de Dakhla. L’Office prévoit en plus d’organiser, dans le cadre de son plan d’action 2017, des éductours et des voyages de prescripteurs internationaux vers Dakhla. Le premier destiné aux bloggeurs est programmé au début du mois de mai avec le tour-opérateur danois Selected Tours.

La mise en avant de la destination s’est ainsi déclinée à travers des dispositifs de communication à 360° à travers les salons professionnels, les voyages de presse, ainsi que les campagnes de communication sur les principaux marchés avec notamment des capsules sur Dakhla diffusées fin 2016 sur M6 en prime time. En mars 2015, l’ONMT avait affrété un vol spécial Paris-Dakhla pour organiser un voyage de familiarisation paneuropéen au profit de 160 journalistes et tour-opérateurs afin de découvrir les atouts de la destination.

Parallèlement  à cette initiative, une nouvelle ligne aérienne directe entre Dakhla et Paris, première du genre, sera mise en place en novembre 2017 avec un vol hebdomadaire desservi par la compagnie française Transavia. Cette région se distingue par des atouts touristiques importants, puisqu’elle est le point d’intersection entre le Sahara et l’Atlantique et ambitionne d’attirer les touristes à la recherche du tourisme écologique et de la pratique de sports nautiques.

L’offre de ce territoire touristique au niveau de la région de Dakhla-Oued Eddahab est axée principalement autour de la valorisation de deux produits touristiques à forte valeur ajoutée, à savoir le tourisme sportif en raison des conditions climatiques favorables de la baie de Dakhla (soleil et vents) et des produits touristiques conciliant entre le Sahara et l’océan à travers la création d’un resort écologique et des unités d’hébergement naturelles spécialisées.

Ce territoire touristique ambitionne de créer 3.200 lits supplémentaires pour que la capacité d’hébergement globale atteigne les 3.800 lits et d’attirer 114.000 touristes à l’horizon 2020.

Le contrat-programme signé en juin 2013 a défini 21 projets touristiques visant à développer le produit touristique au niveau de cette région, à savoir un projet touristique structurant et 20 projets touristiques complémentaires devant enrichir et intensifier le tissu de l’offre touristique dans la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *