octobre 20, 2017

Dakhla : La Foire internationale agricole a tenu ses promesses

Dakhla : La Foire internationale  agricole a tenu ses promesses

La FAID consolide la vocation de la ville qui se positionne aujourd’hui comme un véritable hub africain

La ville de Dakhla, joyau du Sud marocain, a abrité du 27 au 29 septembre la deuxième édition de sa Foire internationale agricole (FAID).

Organisée sous le thème «La percée marocaine sur les marchés africains et leur impact économique sur la région, vision et perspectives du futur hub africain», la deuxième édition de la FAID ancre le Maroc dans son entourage régional en tant que vecteur de développement économique au service des populations africaines.

La foire a proposé aux visiteurs, aussi bien professionnels qu’au public, une panoplie de produits et un machinisme agricole dernier cri à même de promouvoir la production agricole et animale et valoriser les secteurs clés de l’économie régionale, dont l’agroalimentaire.

Cette manifestation d’envergure, qui se veut une occasion pour mettre en lumière le saut que connaît le secteur agricole au niveau de cette région dotée d’un Plan agricole régional (PAR) et dont les principaux axes portent sur l’augmentation des différentes productions et l’amélioration de la qualité et des conditions de leur commercialisation, l’amélioration des niveaux de valorisation de l’eau d’irrigation, la création de l’emploi et l’amélioration des revenus de la population rurale.

Tout au long de trois jours, cette foire étalée sur une superficie de 3.000 m2 a offert aux opérateurs économiques et spécialistes africains et internationaux un espace d’échange sur les grands enjeux agricoles de demain et des défis à venir face aux changements climatiques et à l’obligation entre autres d’assurer la sécurité alimentaire de tout un continent.

D’après les organisateurs, en s’ouvrant sur l’Afrique, la FAID consolide la vocation de Dakhla qui se positionne aujourd’hui comme un véritable hub africain. Plusieurs espaces ont été programmés afin de faire honneur aux divers pays invités mais aussi aux autres régions du Royaume.

Ainsi sur trois pôles d’exposition de 1.000 m2 chacun, les exposants se sont attachés à valoriser les attraits et spécificités des terroirs d’origine afin de développer de façon pérenne et constructive les échanges bilatéraux entre opérateurs locaux et internationaux de la filière.

Les périmètres irrigués de Dakhla-Oued Eddahab, destinés essentiellement à la production de primeurs sous serres, constituent un exemple concret de la réussite des efforts de mise en valeur agricole des terres sahariennes. Ces périmètres ont vu le jour grâce aux différents programmes et actions initiés pour encourager la réalisation d’aménagements hydro-agricoles où sont pratiquées des cultures hors sols, à même de relever le défi de la compétitivité et favoriser la création de nouvelles opportunités d’emploi et d’investissement à haute valeur ajoutée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *