Dakhla: La région séduit les amateurs du tourisme écologique

Dakhla: La région séduit les amateurs  du tourisme écologique

La destination touristique Dakhla aspire à devenir dans les prochaines années l’une des meilleures stations touristiques mondiales en matière d’écotourisme.
Située entre mer, dunes et désert, la péninsule de Dakhla s’est lancée dans ces dernières années une course contre la montre, et ce pour s’imposer en tant que destination incontournable pour l’écotourisme au niveau de la lagune intérieure de Dakhla, vu les conditions propices qu’elle assure, et aussi pour la pratique des sports nautiques sur les plages extérieures atlantiques.

La région jouit d’importants atouts touristiques qui permettent d’en faire la perle du tourisme au niveau des provinces du Sud. Avec sa baie de reconnaissance nationale et internationale, son ensoleillement à longueur d’année, ses plages, ses sites touristiques divers et des conditions idéales pour la pratique des différentes activités de sport nautique .

Et pour communiquer davantage sur les atouts de cette perle saharienne, l’Office national marocain du tourisme a mis la semaine dernière les projecteurs sur cette destination en y invitant plus de 160 prescripteurs européens du monde des médias et du tourisme, qui ont été fascinés par les atouts de cette merveille saharienne.

«C’est ma troisième visite au Maroc, et la première à la ville de Dakhla qui abrite de très beaux sites susceptibles d’y faire une destination mondiale pour le tourisme sportif, tel le kitesurf, favorisée par les conditions climatiques de la lagune , et qui recèle de nombreux atouts naturels non encore exploités. Personnellement je ne m’attendais pas à un pareil paradis en plein désert», confie à ALM Thierry Begaux, président de la Fédération des entrepreneurs et investisseurs du tourisme basée à Paris, qui compte bien y retourner. Et de souligner que la région assure tous les éléments nécessaires pour se positionner en tant que destination d’écotourisme unique en son genre répondant aux exigences des touristes issus des quatre coins du monde, et s’imposer sur la carte touristique mondiale.

Selon la délégation régionale du tourisme, Dakhla va bientôt commencer à récolter les fruits du contrat programme signé en 2013 pour le développement touristique de la région Oued Eddahab-Lagouira. Dans ce sens, la délégation annonce que les travaux de construction d’un
méga éco-resort dans la région seront bientôt lancés, le projet vient d’être approuvé par la commission régionale d’investissement, le coût global dépasse un milliard DH.

Cette région du Maroc est considérée comme un paradis pour les amoureux des sports nautiques. Avec ses immenses plages qui s’étendent sur une centaine de kilomètres, la région offre un cadre de détente d’exception, grâce notamment à ses dunes de sable dorées.

Pour accompagner cette dynamique, plusieurs projets parallèles sont programmés au niveau de la région, dont la création d’un Institut de formation aux métiers du sport et du tourisme, et un Centre national de kitesurf. La capacité d’accueil devra passer de 800 lits actuels à 3.800 à l’horizon 2020. Tout dans un cadre de tourisme durable qui respecte l’environnement et d’une forte valeur ajoutée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *