Dakhla: Le CJD démarre ses activités

Dakhla: Le CJD démarre ses activités

La section du CJD à Dakhla a démarré ses actions en faveur de l’entrepreneuriat avec une plénière organisée  la semaine dernière autour de la thématique «Le CJD, un mouvement militant pour une entreprise sociale et solidaire».

Cette rencontre a été un moment propice pour le partage et la réflexion entre les entrepreneurs et acteurs associatifs locaux, avec la présence de conférenciers qualifiés. Les échanges ont porté sur divers thèmes, à savoir  «L’insertion des personnes en situation de handicap», «La promotion de l’esprit entrepreneurial auprès des jeunes», ainsi que «L’agriculture solidaire», avec des débats animés par des intervenants de renom, des spécialistes et des représentants des pouvoirs publics et de la société civile.
Selon les participants à cette rencontre tenue au siège du Centre régional des investissements, l’économie sociale et solidaire est un vecteur incontournable de développement, qui permet de valoriser le lien social, la coopération, la transparence et l’équité entre différents acteurs en se distinguant en tant que nouveau modèle de création de valeur partagée.

Pour les différents intervenants, les entreprises marocaines gagneraient à investir davantage dans ce créneau à travers des actions encourageant la formation, l’accompagnement et l’employabilité. Ces derniers ont appelé le secteur privé à s’ouvrir davantage sur l’économie sociale et solidaire, en tant que support de cohésion sociale par excellence.

D’après eux, l’accompagnement des entreprises qui opèrent dans le secteur présente des opportunités importantes en termes de création de valeur partagée pour les investisseurs comme pour les bénéficiaires qui sont le plus souvent issus de franges défavorisées de la population.
Lors de cette  plénière, des acteurs associatifs ont également présenté des communications sur les différentes activités menées par les associations et coopératives opérant dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et des produits du terroir. En marge de cet événement, un hommage a été rendu à trois femmes de la région pour leur parcours exceptionnel.

Créé en 2001 au Maroc, le CJD fédère des chefs d’entreprises, des dirigeants et des cadres animés par la profonde conviction que l’économie doit être au service de l’Homme. L’ambition de cette association est d’accompagner dans sa mission tout jeune dirigeant soucieux d’améliorer sa performance et celle de son entreprise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *