Dakhla: Onze millions de dirhams pour la nouvelle gare routière

Dakhla: Onze millions de dirhams pour  la nouvelle gare routière

Une enveloppe de 11 millions de dirhams a été allouée à la construction d’une nouvelle gare routière à Dakhla, dans le cadre d’un partenariat. Cette infrastructure aux hauts standards de qualité, inaugurée dernièrement par le wali de la région d’Oued Eddahab-Lagouira, Lamine Benomar, est d’une capacité de plus de 2.000 voyageurs par jour. Elle comprend notamment des salles d’arrivée et de départ, des guichets, une cafétéria, une salle de prière, un poste de police, une infirmerie et un arrêt d’autocars.

Afin d’assurer une gestion efficace de cette gare, un accord de partenariat a été signé entre la wilaya, le conseil municipal, la Société nationale de transport et de logistique et deux sociétés de transport de voyageurs.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de mise à niveau urbaine de la ville visant l’amélioration des conditions de vie des citoyens et la consolidation des vecteurs de développement humain durable. Cette gare vient après une longue attente des citoyens et des opérateurs du transport pour supporter le flux grandissant des voyageurs.

Réalisée dans le cadre d’un partenariat entre l’Agence pour la promotion socio-économique des provinces du Sud, la Direction des collectivités locales, le conseil municipal, le conseil de la région d’Oued-Eddahab-Lagouira et la préfecture de Dakhla, la nouvelle infrastructure s’inscrit dans le sillage des chantiers lancés dans les provinces du sud du Royaume visant à consolider les acquis économiques et sociaux de la région.

Cette infrastructure s’ajoute aux différents projets qui sont en cours de réalisation et qui portent notamment sur la requalification urbaine, la restructuration des habitations et quartiers sous-équipés, l’amélioration et l’extension du réseau routier, l’extension du port, la création de nouvelles unités hôtelières ainsi que la construction d’une nouvelle zone industrielle.
Cette dynamique de rénovation s’inscrit dans le cadre d’une vision globale visant à redéfinir l’image de cette ville saharienne et à mettre à niveau ses infrastructures de manière à contribuer à l’amélioration du cadre de vie des citoyens.  
A noter que cette ville touristique ambitionne de créer 3.200 lits supplémentaires pour que la capacité d’hébergement globale atteigne 3.800 lits et d’attirer 114.000 touristes à l’horizon 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *