Damane Assakane : des crédits bancaires à hauteur de 800.000 DH au profit des MRE

Accorder un crédit pour l’acquisition d’un bien immobilier au Maroc est désormais possible pour les Marocains résidents à l’étranger (MRE). Ainsi, les émigrés marocains peuvent, désormais, recourir à des prêts bancaires pour l’achat ou la construction d’un logement dans leur pays d’origine, et ce à des conditions préférentielles. Dans cette perspective, le bénéfice du fonds d’assurance hypothécaire «Damane Assakane», géré par la Caisse centrale de garantie (CCG), a revu ses textes et modalités. Excluant auparavant les MRE de son champ d’application, Damane Assakane a saisi l’intérêt de s’ouvrir à cette catégorie. Pionnière en la matière, la CCG a déployé des mécanismes de garantie pour  leur faciliter l’accès au logement au même titre que leurs concitoyens résidants sur le  territoire national. Et ce en octroyant des crédits s’élevant à un montant de 800.000 DH. En adhérant à cette démarche, les MRE peuvent bénéficier des multiples avantages du Fonds Damane Assakane.
Selon un communiqué de la Caisse centrale de garantie (CCG), «Damane Assakane» offre un différé de remboursement pouvant aller jusqu’à 6 ou 24 mois. 
Cette option est assortie d’un taux d’intérêt inférieur d’au moins 50 points à un taux d’intérêt normal.
En outre, le produit Fogaloge, fonds de garantie des prêts destinés au logement, s’allie à ce projet. Faisant partie des composantes du Fonds «Damane Assakane», Fogaloge couvrira 50% du crédit bancaire dédié à l’acquisition ou la construction du logement. Par ailleurs, la Caisse centrale de garantie (CCG) sollicite quelques gages de confiance. Ainsi, le Marocain résidant à l’étranger est obligé de justifier d’une pièce d’identité étrangère valide ou d’un titre de séjour. Les clauses de ce crédit attribué par le Fond «Damane Assakane» exigent également que le bénéficiaire soit un salarié exerçant une activité continue d’au moins 12 mois chez le dernier employeur, ou bien exerçant une activité d’au moins 20 mois au cours des derniers 24 mois. De même, l’acquéreur peut être un professionnel exerçant pour son propre compte. Dans ce cas, le MRE doit  présenté  les déclarations fiscales des deux dernières années et tout document justifiant sa qualité de professionnel exerçant pour son propre compte. À signaler que «Damane Assakane» avait restreint, au début de son instauration, l’octroi de crédits aux Marocains ayant un salaire s’élevant jusqu’à 10.000 DH par mois et 15.000 DH pour le couple. L’éligibilité des MRE à la garantie «Damane Assakane», encourage les Marocains du monde à l’accession à la propriété. Chose qui enrichira davantage le secteur de l’habitat sur le plan national.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *