Dans les espaces de libre service d’Attijariwafa bank : Vous pouvez déposer jusqu’à 10 chèques par guichet automatique

Dans les espaces de libre service d’Attijariwafa bank : Vous pouvez déposer jusqu’à 10 chèques par guichet automatique

Il suffit d’insérer les chèques comme on introduit une carte. Le guichet calcule automatiquement les chèques et procède à un scan de ces documents. L’appareil donne au client des instructions à suivre. Après quoi, il imprime des tickets reproduisant les chèques tels qu’ils étaient remplis et signés par le client.

Déposer jusqu’à 10 chèques par guichet automatique. C’est désormais possible avec Attijariwafa bank. Une démonstration en a été faite, jeudi dernier, à l’agence de Fal Ould Oumeir au quartier de l’Agdal à Rabat. Celle-ci, tout comme d’autres, est dotée d’un «espace de libre service bancaire» dédié spécialement à cette opération outre des transactions quasi similaires. En détail, la démonstration de dépôt de chèques a laissé voir une souplesse et fluidité de la transaction en un temps optimal. Il suffit d’insérer les chèques comme on introduit une carte. Le guichet calcule automatiquement les chèques et procède à un scan de ces documents. L’appareil donne au client des instructions à suivre. Après quoi, il imprime des tickets reproduisant les chèques tels qu’ils étaient remplis et signés par le client.

En procédant ainsi, Attijariwafa bank abonde pleinement dans l’ère de la digitalisation.

100 espaces d’ici la fin d’année

Lors d’un point de presse, Saad Benwahoud, directeur général adjoint du Groupe Attijariwafa bank en charge de la région Nord-Ouest, précise que, pour l’heure, le groupe dispose à l’échelon du pays de 50 espaces de libre service bancaire opérationnels. «Nous avons l’ambition d’arriver d’ici la fin d’année à pratiquement 100 espaces avec l’intention d’aller plus loin dans l’avenir», détaille-t-il. Le responsable s’exprime également sur un souci d’espace, la plupart du temps, le groupe a besoin d’une vingtaine de mètres parfois. «Nous sommes en train de songer à aller dans de petits espaces de 8, voire 10 mètres», avance-t-il. Outre cette digitalisation, le principe de ces espaces consiste à faciliter la vie aux clients qui ont du mal à faire la queue ou à se libérer la journée pour faire des opérations, en l’occurrence des versements ou remises de chèques. C’est pourquoi le groupe propose une ouverture 7j/7 de 7h à 21 h pour faire un certain nombre d’opérations. «La solution est la seule au Maroc. Nous sommes précurseurs. Nous sommes rarement suiveurs», vante-t-il.

Recourez au moniteur en cas de besoin

De son côté, Mohamed Sekkat, directeur de la banque automatique au sein d’Attijariwafa bank, précise que ces espaces sont destinés aux clients pour se servir par eux-mêmes sur des machines permettant de faire la majorité des services bancaires avec des horaires d’ouverture élargis.

Pour lui, cette démarche est un vrai plus. Comme il l’évoque, le concept existe à l’étranger. Le groupe l’a déployé «avec succès au Maroc depuis 2017». «Nous mettons à disposition un moniteur pendant les heures d’ouverture d’agence de 8 h à 16h30 pour aider et assister la clientèle en cas de besoin», enchaîne-t-il. En détail, ces espaces sont dotés de deux guichets de change et de dépôt espèces et chèques. Ces espaces dont aussi dotés d’un téléphone mural qui permet d’accéder à un CRC (contrôle de redondance cyclique) avec une centaine de positions. «Ce moniteur qui est la clé de voûte de réussite de ce concept est doté d’une tablette qui permet d’accéder à attijarinet et attijari mobile», détaille-t-il. Selon ses dires, cette dématérialisation, qui intervient dans le cadre de la digitalisation des services bancaires, a été mise en œuvre dans des délais assez raisonnables au Maroc. Pour lui, ce concept constitue une fierté pour le groupe et pour le pays d’avoir un espace pareil assuré également avec un agent de sécurité.

Pour rappel, ces services fonctionnent sur un guichet avec sa propre carte bancaire ou une carte donnée gratuitement par la banque. Elle permet de faire des opérations de dépôt espèces et chèques en toute sécurité.

« Forum Africa 2018 » : Le Club Afrique Développement partenaire de la 3ème édition

Le Club Afrique Développement d’Attijariwafa bank est pour la deuxième année consécutive partenaire du Forum Africa 2018 dont la 3ème édition est prévue en Égypte. Il s’agit en effet d’une plate-forme dédiée à la promotion des investissements et du commerce intra-africain.

Ce forum réunit des personnalités de haut niveau entre dirigeants politiques et économiques du continent et connaîtra la participation de 11 chefs d’État africains, parmi lesquels le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa, ainsi que le président du Niger Mahamadou Issoufou, qui a fait campagne auprès de ses pairs pour la signature de l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA – African Continental Free Trade Area). Placé sous le thème  «Leadership audacieux et engagement collectif : faire progresser les investissements intra-africains», le Forum Africa 2018, initié par le ministère égyptien de l’investissement et de la coopération internationale et l’Agence régionale d’investissement du Comesa (Common Market for Eastern and Southern Africa), reflète la nécessité pour les décideurs politiques et les hommes d’affaires de collaborer plus étroitement et de prendre les décisions qui s’imposent pour faire progresser et accélérer le développement sur tout le continent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *