Dans un environnement économique de décélération de la croissance: CIH Bank défie la conjoncture

Dans un environnement économique de décélération  de la croissance: CIH Bank défie la conjoncture

CIH Bank a réalisé au cours de l’exercice 2015 des performances appréciables sur les plans commercial et opérationnel.

C’est ce qu’a affirmé Ahmed Rahhou, président-directeur général de CIH Bank, lors d’une conférence réservée à la présentation des résultats financiers du groupe bancaire, tenue vendredi 11 mars à Casablanca. Selon lui, «ces performances ont été rendues possibles par CIH Bank en dépit d’un environnement économique caractérisé par une décélération de la croissance».

Des résultats commerciaux au vert

Avec une collecte nette de 2,9 milliards de dirhams, les ressources clientèle de CIH Bank progressent de 14,2%. «Cette augmentation provient de la progression de 11,5% des dépôts à vue représentant une collecte de 1,9 milliard de dirhams. Elle résulte également de la progression des dépôts à terme de 1 milliard de dirhams essentiellement réalisés sur le marché des particuliers. Ces évolutions reflètent ainsi l’objectif de diversification et d’optimisation du coût des ressources», a expliqué M. Rahhou. Sur un autre plan, les encours des crédits à la clientèle progressent de 3,5% par rapport à décembre 2014 s’établissant ainsi à 33,7 milliards de dirhams, alors que les crédits immobiliers se stabilisent autour de 24 milliards de dirhams. Les crédits non immobiliers atteignent 8,5 milliards de dirhams, soit une progression de 20,3% par rapport à fin 2014. «Cette évolution positive est tirée par la croissance des crédits de trésorerie de 48,4%, des crédits à l’équipement de 10% et des crédits à la consommation de 11,6%», a relevé M. Rahhou.

Les résultats consolidés tiennent bon

Le total bilan consolidé s’établit à 44,9 milliards de dirhams, en progression de 4,1% par rapport à 2014, suite à la croissance en social du bilan de CIH Bank de 4,9% et du bilan de SOFAC de 11%. Le PNB consolidé s’établit à 1,79 milliard de dirhams, en progression de 5,3% par rapport à 2014. «Cette évolution s’explique par la progression de la marge nette d’intérêts de 4,2% et de la marge nette sur commissions de 8,2%», a expliqué, pour sa part, Lotfi Sekkat, directeur général délégué de CIH Bank. Aussi, le PNB en social de CIH Bank se stabilise à 1,462 milliard de dirhams, alors que le PNB de Sofac s’établit à 272 millions de dirhams, en progression de 20% par rapport à 2014. De son côté, le coût du risque consolidé à fin 2015 s’établit à 39 millions de dirhams faisant ressortir un taux du coût de risque de 0,11%, dénotant la bonne maîtrise du risque par la banque.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *