Dar As-Sikkah lance un nouveau billet de 20 DH

Dar As-Sikkah a mis en circulation, récemment, un nouveau substrat (support papier) pour le billet de 20 dirhams, de qualité et de durabilité supérieures, disponible dans les guichets de Bank Al-Maghrib, a indiqué mercredi le directeur de Dar As-Sikkah, Abdellah Maamri.
Ce changement est dû à l’usure que subit le billet de 20 DH qui ne revient pas au circuit de Bank Al-Maghrib pour qu’il soit remplacé, a ajouté M. Maamri, lors d’un point de presse, tenu au terme d’une visite-guidée au profit des représentants des médias nationaux.
Le nouveau substrat est un développement technologique récent fait par des entreprises reconnues en la matière et qui connaît un succès à travers le monde puisque la question de la durabilité est devenue une préoccupation internationale et non pas propre au Maroc, a expliqué M. Maamri. Et d’expliquer: «La durabilité est un processus continu et nous irons vers d’autres innovations dans les prochaines années pour renforcer davantage la sécurité des billets par des revêtements spécifiques protégeant les billets des salissures, des déchirures et du froissement ». Dans le même cadre, il sera procédé prochainement au remplacement du papier du billet de 50 DH par un autre substrat de meilleure qualité, a annoncé le directeur de Dar As-Sikkah, une direction de Bank Al-Maghrib chargée notamment de l’émission de la monnaie fiduciaire. Il a fait savoir que la fourniture des nouveaux substrats a été confiée à Louisenthal du groupe allemand Giesecke & Devrient pour le billet de 20 DH, et au groupe français Arjowiggins pour le billet de
50 DH, désignés suite à un appel d’offres international.
L’amélioration de la durabilité et de la qualité des billets est un souci permanent de Bank Al-Maghrib, a-t-il insisté, rappelant que le processus du changement des substrats avait commencé en 2005 par l’adoption d’un nouveau substrat du billet de 20 DH.
Une visite à Dar As-Sikkah a été organisée au profit des journalistes pour découvrir les différentes étapes du processus de fabrication des billets de banque, ainsi que des documents sécurisés. Selon les explications présentées par des cadres et techniciens de Dar As-Sikkah, un billet de banque doit d’abord répondre à une thématique et fait ensuite l’objet d’une maquette répondant à plusieurs impératifs techniques, notamment la résistance à la contrefaçon, l’acceptabilité par le public et la résistance à l’usure.
Créée en 1987, Dar As-Sikkah est chargée aussi bien de l’émission de la monnaie fiduciaire que de la fabrication des billets de banque, des pièces de monnaie et des documents sécurisés (passeports, visa).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *