Dari Couspate : La stratégie de développement débute avec une usine à 45 MDH

Sur la nouvelle zone industrielle de Salé, Parc de l’aviation, Dari Couspate a inauguré, mercredi dernier, les locaux de sa nouvelle unité de production de pates alimentaires. Baptisée «Dari II», l’usine a été conçue sur la base de processus performants et emploie du personnel formé aux nouvelles technologies.
Cette réalisation construite sur une superficie de plus de 8500m2 dont 3500m2 bâtis représente un investissement de plus de 45 millions de dirhams, dont 30 millions des fonds levés lors de l’introduction en Bourse de Dari Couspate et 15 millions de dirhams en fonds propres. 
Objectif : doubler la capacité de production de couscous. Ainsi, sur une ligne complètement automatisée, 1800 kg de couscous  seront produits par heure. Ce qui fait de Dari Couspate le plus grand producteur de couscous sur le marché national.
A terme, cinq nouvelles lignes de production seront montées et 130 postes d’emploi seront créés.
Pour ce qui est des perspectives tracées pour ces locaux, Hassan Khalil, directeur général-adjoint de Dari Couspate, déclare que «nous visons l’agrandissement de la   capacité de production  sur le site actuel, c’est ce qui est prévu dans les années à venir, notamment par l’acquisition d’une usine supplémentaire. A cela s’ajoute le développement d’une nouvelle gamme de produit sur laquelle nous travaillons pour le moment. Il s’agira d’une nouvelle gamme destinée aussi bien pour le marché local que pour l’export».
 Par ailleurs, M.Khalil souligne le besoin croissant sur  le marché national, mais aussi  une concurrence très vive ( à peu près 14 fabricants sur le marché national).
Selon lui «avec une expérience de 40 ans, Dari Couspate arrive à se différencier». En effet,  la société  est devenue en peu de temps une référence dans la filière couscous et pâtes alimentaires au Maroc, et s’adjuge le leadership dans le marché à l’export, avec 20% de production. Forte d’une croissance annuelle à deux chiffres, Dari Couspate a réussi la prouesse d’être la première PME familiale à s’introduire dans le monde des finances et ce en juillet 2005.
«La société  cherche à innover sur sa gamme de produits et à être toujours à l’appoint de l’innovation, c’est pour cela d’ailleurs qu’elle  mène des travaux de recherche et de développement leur  permettant de sortir de nouveaux produits», indique M. Khalil.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *