Data Challenge : Le Groupe OCP se met au 4.0 et associe les start-up à son futur

Data Challenge : Le Groupe OCP se met au 4.0 et associe  les start-up à son futur

Les futurs candidats auront 37 jours pour participer à la grande finale qui aura lieu au Maroc le 20 septembre 2019.  Trois thèmes ont été retenus pour ce projet. Il s’agit de la supply chain, la relation client et fermiers et l’expérience collaborateur.

Le virage digital du Groupe OCP prend forme avec le lancement d’un Data Challenge en faveur des start-up. En effet, le Groupe compte accélérer sa transformation digitale dans trois domaines: la supply chain, la relation avec les clients et les agriculteurs ainsi que l’expérience collaborateurs grâce la data. A travers cette initiative, le Groupe OCP se dit vouloir «accélérer sa transformation digitale grâce à une meilleure exploitation de la data». Pour ce faire, OCP fait appel aux start-up voulant faire partie de cette aventure et imaginer le futur de l’industrie du Groupe. Les futurs candidats auront 37 jours pour participer à la grande finale qui aura lieu au Maroc le 20 septembre 2019.  Trois thèmes ont été retenus pour ce projet. Il s’agit de la supply chain, la relation client et fermiers et l’expérience collaborateur.

La supply chain comme outil de performance

Au niveau de la supply chain, le Groupe OCP est à la recherche de solutions innovantes pour optimiser ses opérations à travers une meilleure analyse de la donnée. Dans ce cadre, les start-up participantes devront apporter des réponses à certaines interrogations, notamment : comment l’imagerie par satellite peut-elle aider à évaluer un stock dans un gisement ? Comment améliorer la traçabilité de l’engrais en se basant sur la technologie blockchain ou autre ? Comment obtenir un système de compression et de transmission de données en cas de faible signal réseau sans perte de qualité ? Ou encore, comment exploiter les données existantes pour un meilleur suivi fret (chargement, chaîne logistique, traçabilité des navires) ?

Innover dans la relation client fermiers 

Sur le plan de la relation client fermiers, le Groupe indique être à la recherche de solutions innovantes permettant d’optimiser sa chaîne de valeur et de mieux comprendre les besoins de ses clients et des fermiers. L’objectif étant de répondre de manière optimale à leurs attentes. Dans ce sens, les start-up seront amenées à réfléchir sur les solutions de collecte de données «terrain» innovantes pouvant permettre d’évaluer au mieux les besoins des fermiers (approvisionnement, gestion du stock, type et quantité d’engrais). Le défi sera également d’arriver à traiter les images (satellite ou photo) pour aider les fermiers à mieux anticiper les aléas météorologiques et épidémiologiques et de suivre et de visualiser les données de marché (ventes, prix, volume).

Booster le talent management

Dans cette démarche, le Groupe OCP souhaite aussi repenser le talent management en imaginant des solutions agiles et innovantes pour améliorer l’expérience collaborateur.

Par conséquent, les candidats seront portés à proposer des solutions à même d’améliorer la qualité des recrutements en utilisant l’AI, blockchain, data analytics (smart sourcing, quality hiring factors, matching algorithm profils, anticipation des besoins et tendances de marché).

Cette réflexion devra également aboutir à la création de nouvelles expériences collaborateurs grâce à la data, de repenser la gestion des compétences et simuler les projections de carrière. Les start-up pourront également proposer des idées qui ne rentrent pas dans le cadre de ces trois thématiques mais qui proposent par exemple des solutions «data centric» pouvant augmenter les capacités de production d’OCP Group, optimiser la logistique, ou maîtriser les coûts ou encore mettre en évidence des technologies de type IA, BI, deep learning pouvant servir en industrie agricole.

Un financement de 50.000 euros pour chacune des start-up gagnantes

L’entreprise a mis en place un site qui sera dédié aux start-up intéressées (https://www.agorize.com/fr/challenges/ocp-data-challenge). Les candidats devront pitcher leur projet devant un grand jury le 20 septembre prochain. A la clé, les trois start-up gagnantes bénéficieront d’un financement d’une valeur maximale de 50.000 euros (pour chaque start-up lauréate).

L’objectif pour le Groupe est une mise en opérationnalité avant l’hiver 2019. Notons que les candidats peuvent avoir recours aux bases de données en open source (comme data.gov.ma, fertima.ma, ou encore data.un.gov) pour présenter des modèles ou services innovants utilisant les nouvelles technologies de data science, machine learning, deep learning / natural language processing.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *