De la lumière pour El Jadida

De la lumière pour El Jadida

C’est à El Jadida que le ministre de l’Energie et des Mines Mohamed Boutaleb, a choisi pour faire le bilan du Programme d’électrification rurale globale (PERG). À travers une tournée dans trois communes rurales, à Oulad Hcine, Sidi Smaïl et Mogress, le ministre a présenté les derniers chiffres de ce programme qui vise de brancher tous les foyers ruraux à l’électricité d’ici 2007. Dans le Doukkala, les résultats sont concluants. C’est en effet une électrification de 138 villages pour un nombre total de 10 295 foyers qui seront électrifiés à fin 2005.
Le taux d’électrification rurale dans ces communes atteindra environ 97% à fin 2007. Il y a trois années, seuls 50 % des ménages ruraux disposaient de ce moyen de confort. « Un travail phénoménal a été effectué dans la province d’El Jadida ces trois dernières années. Ceci témoigne de l’efficacité de l’approche tripartite adoptée par le PERG permettant l’association des populations, des autorités locales, représentées par les communes rurales, et de l’Office national de l’électricité (ONE) dans la réalisation des différents projets programmés», souligne le ministre de l’Energie et des Mines. Et d’ajouter que la commune Mogress, dont le programme d’électricité concerne 22 douars comptant quelque 2092 ménages, constitue un modèle-pilote dans ce domaine, étant donné que l’électrification y a atteint un taux de 98%.
Pour ce qui est de la commune Oulad Hcine, qui a bénéficié d’un projet d’électrification par énergie solaire, 21 douars comptant 849 ménages sont concernés. En matière d’électrification à travers le raccordement au réseau électrique de l’ONE, 45 douars comptant 3289 ménages sont concernés. Quant à la commune Sidi Smaïl, le premier volet relatif à l’équipement de ménages ruraux en plaques photovoltaïques, 340 logements résidant dans neuf douars ont désormais l’électricité chez eux, alors que 3673 ménages, habitant 39 douars, ont été raccordés au réseau de l’Office national de l’électricité.  Au niveau national, le taux d’électrification rurale va atteindre 80 % à fin 2005. En 2006, ce taux sera de l’ordre de 89 % alors qu’en 2007, l’objectif à atteindre est un taux d’électrification rurale de 100%.
Plus de 38 000 villages sont inscrits à ce programme. Ce qui donnerait l’accès à l’électricité à 12 millions de citoyens marocains, moyennant un investissement total de 20 milliards de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *