Décollage difficile pour Essaouira

Décollage difficile pour Essaouira

La reconduite de formules week-end vols  et hébergements compris entre Casablanca et Essaouira montre que cette dernière ville dépend en grande partie de la clientèle nationale. En attendant une infrastructure terrestre à la hauteur avec Marrakech (autoroute) et une station Mogador en chantier, la ville des alizés a bien du mal à asseoir sa marque dans l’échiquier touristique national.
Les 3e Assises nationales du tourisme, prévues le 3 décembre offrent de ce fait au produit une occasion unique de faire sa promotion. Côté participation, André Azoulay, conseiller de SM le Roi et Adil Douiri, ministre du Tourisme, seront présents. Plus de 200 professionnels sont attendus. Le Conseil provincial du tourisme, organe local, dépendant du CRT de Marrakech, prévoit d’ailleurs plusieurs manifestations en vue pour faciliter l’organisation de ces Assises, deux partenaires officiels se sont joints à l’opération, Maroc Telecom et la Samog, société d’aménagement de la station de Mogador.
De son côté, la Royal Air Maroc a mis en place un programme de vols spécial entre Casablanca, les autres villes du Royaume et Essaouira pour assurer le transport des participants avec des horaires et des tarifs adaptés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *