Dédiées aux agriculteurs du Drâa-Tafilalet : Des mesures pour atténuer les effets des conditions climatiques difficiles

Dédiées aux agriculteurs du Drâa-Tafilalet : Des mesures pour atténuer les effets des conditions climatiques difficiles

Une panoplie de mesures a été prise pour atténuer les effets des conditions climatiques difficiles sur les agriculteurs au niveau de la région de Drâa-Tafilalet et ce, dans le cadre du programme de sauvegarde du cheptel et d’atténuation des effets des chutes de neige durant les saisons 2017-2018 et 2018-2019.

Ce programme s’inscrit dans le cadre de la mobilisation des ressources matérielles et humaines pour soulager les souffrances des habitants des zones touchées par la vague de froid et les chutes de neige qu’a connues le Royaume.

D’après des données de la direction régionale de l’agriculture (DRA) de Drâa-Tafilalet, il a été procédé à l’achat et à la distribution d’aliments de bétail subventionnés dans les zones affectées dans le cadre de ce programme de sauvegarde du cheptel et d’atténuation des effets des chutes de neige au cours de la saison 2017-2018, qui a concerné les provinces d’Errachidia, Midlet, Tinghir et Ouarzazate, pour un investissement estimé à 5,635 millions DH.

Ainsi, plus de 62.500 quintaux d’orge ont été distribués au profit des agriculteurs dans le cadre de ce programme qui vise à pallier le déficit accusé dans la production et la disponibilité des fourrages en raison des conditions climatiques difficiles. La DRA a également indiqué que dans le cadre de ce programme au titre de la saison 2018-2019, le ministère de tutelle a mis en place un programme d’urgence, doté d’une enveloppe budgétaire de 5,9 millions DH, afin d’atténuer les effets des chutes de neige sur les activités d’élevage et les revenus des agriculteurs dans les différentes provinces de la région, relevant que plus de 55.000 quintaux d’orge et de fourrages seront distribués.

La direction régionale de l’agriculture a, d’autre part, précisé que plusieurs mesures ont été prises pour atténuer les effets des inondations survenues en août et en octobre derniers, qui avaient engendré des pertes au niveau de la région, évaluées à environ 97,155 millions DH. De même, la grêle a endommagé une centaine d’hectares de pommeraies (350 tonnes) et 180 hectares de maïs et de luzerne, selon la même source.

Et de noter que plusieurs mesures d’urgence ont été également prises, notamment la mise à la disposition des agriculteurs du matériel nécessaire pour nettoyer les champs et le lancement immédiat de cinq marchés, d’une valeur de 4,4 millions DH, pour pallier ces pertes, outre deux appels d’offres pour le nettoyage des champs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *