Défiant concurrence et inflation des matières premières: Centrale Laitière poursuit son plan d’investissement

Défiant concurrence et inflation des matières premières: Centrale Laitière poursuit son plan d’investissement

Centrale Laitière s’en tire à bon compte en ce premier semestre 2014. En effet, la filiale du Groupe Danone a réalisé, au terme du premier semestre 2014, un chiffre d’affaires consolidé évalué à 3,387 milliards de dirhams, en hausse de 2% par rapport au premier semestre 2013. «Cette augmentation est le résultat de la croissance principalement réalisée sur les segments du lait et des produits fromagers», explique le spécialiste des produits laitiers dans un communiqué de presse.

«Centrale laitière a eu droit à un premier semestre mitigé, notamment sur le plan opérationnel, impacté par la hausse des prix des matières premières et l’effort d’investissement de la société», commentent les analystes de BMCE Capital, à la lecture des réalisations de Centrale Laitière au premier semestre 2014.

Par ailleurs, l’excédent brut d’exploitation courant consolidé du premier semestre 2014 s’élève à 359 millions de dirhams, en baisse de 1,9% par rapport au premier semestre 2013. Selon Centrale laitière, cette baisse s’explique essentiellement par la hausse du prix d’achat du lait cru et l’inflation subie sur les matières premières et emballages, notamment la poudre de lait, le beurre et les matières plastiques sachant que les mêmes effets inflationnistes ont touché les énergies et le transport.

Aussi, le spécialiste en produits laitiers accuse l’effet des investissements industriels et logistiques visant à l’amélioration de la qualité des produits, des conditions de travail et la mise à niveau des camions de distribution des plates-formes, en plus des dépenses liées à l’amélioration des systèmes d’information.

Cependant, malgré la régression enregistrée durant le premier semestre 2014 de l’excédent brut d’exploitation courant consolidé, le résultat net part du groupe s’élève à 66 millions de dirhams, en augmentation de 43% par rapport au premier semestre 2013. «Cette augmentation s’explique essentiellement par la distribution d’une prime exceptionnelle versée en 2013 à l’ensemble des salariés dans le cadre du changement de l’actionnariat», précise Centrale Laitière dans son communiqué.

Par ailleurs, et au-delà de l’environnement peu porteur, le Groupe s’engage à bien garder sa position sur le marché. «Dans un contexte de marché très concurrentiel impacté par des inflations significatives des matières premières, le Groupe Centrale laitière poursuivra ses initiatives visant à innover et rénover sa gamme de produits toujours au plus proche des attentes de ses consommateurs, à investir dans l’amélioration de la qualité de ses produits, à améliorer la performance de ses plates-formes industrielles et logistiques et ainsi consolider sa position de leader de la catégorie», promet le géant laitier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *