juillet 24, 2017

Dégradation de l’environnement : ça nous coûte 33 milliards de dirhams

Dégradation de l’environnement : ça nous coûte  33 milliards de dirhams

33 milliards de dirhams, tel est le coût de dégradation de l’environnement au Maroc.


Ce chiffre représente 3,52% du PIB. C’est ce qu’a relevé Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du développement durable, lors de l’atelier de présentation des résultats d’une étude d’évaluation des coûts de la dégradation de l’environnement au Maroc, réalisée par la secrétaire d’Etat, en partenariat avec la Banque mondiale.

La première étude réalisée à ce propos en 1995 a évalué le coût de dégradation de l’environnement à 20 milliards de dirhams, ce qui équivalait à 8,2% du PIB à l’époque. Notons que l’étude restituée a permis d’actualiser les coûts induits par la dégradation de l’environnement en 2014, selon trois niveaux.

Citons en premier le volet social, et ce à travers la morbidité et la mortalité dues à la pollution de l’air et aux pratiques inadéquates d’approvisionnement en eau, d’assainissement et d’hygiène; puis économique, tels que les pertes de production des forêts et des terres de parcours dues aux défrichements et, enfin, environnemental, comme la réduction de la valeur récréative des plages causées par la dégradation du littoral.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *