Delta Holding : Le résultat net part du groupe progresse de 1,6%

Delta Holding : Le résultat net part du groupe progresse de 1,6%

Résultats semestriels 2017

Le résultat net part du groupe (RNPG) de Delta Holding est en hausse de 1,6% comparé au premier semestre de l’année 2016. En se référant aux réalisations de la société dévoilées récemment, le RNPG a atteint 95,6 millions de dirhams à fin juin 2017. Les principaux indicateurs financiers du groupe ont fait ressortir un carnet de commandes consolidé qui s’élève à 3,710 milliards de dirhams, soit 16 mois de chiffres d’affaires consolidés, souligne la société. Ce chiffre est en amélioration de 4,9% comparativement au premier semestre de 2016.

Dans ce sens, le chiffre d’affaires atteint 1,322 million de dirhams dont plus de 16% à l’export. Pour sa part, le résultat d’exploitation net consolidé a enregistré une hausse de 2,9% et s’est établi à 171,3 millions de dirhams à fin juin 2017. Le groupe industriel spécialisé dans les métiers de l’infrastructure, la métallurgie, la parachimie et les services attribue la bonne tenue de ses résultats à l’effort continu déployé dans l’innovation, la performance industrielle et la maîtrise des charges opérationnelles. En effet, au cours du premier semestre 2017, Delta Holding a participé à la réalisation de projets industriels et d’infrastructures aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.

Plus en détails, la société a contribué à la généralisation sur le réseau autoroutier marocain du système «Jawaz» pour le compte de la Société nationale des autoroutes du Maroc, ainsi que l’extension de plusieurs gares de péage sur le réseau autoroutier du pays. Dans le même sens, le groupe a réalisé pour le compte d’OCP le projet clé en main relatif à la construction à Laâyoune des convoyeurs de liaison entre la nouvelle laverie et l’usine pour le transport du phosphate brut en provenance de Boucraâ vers le parc de stockage.

Au cours du premier semestre 2017, Delta Holding a participé à l’achèvement des structures mécaniques pour l’énergie solaire des projets Noor II et Noor III et la réalisation ainsi que la mise en service de la nouvelle station de traitement d’eau potable pour la ville de Tétouan et sa zone côtière à partir du barrage Oued Martil.

Parmi la série de projets marquants du premier semestre 2017, la société a participé à la réalisation de plusieurs projets d’entretien des routes et d’aménagement urbains avec des techniques à base d’émulsions modifiées, des procédés spéciaux tels que le retraitement en place froid au ciment. Sur la même période, le groupe a également contribué à la conception et la réalisation des travaux d’installation de fluides médicaux de plusieurs centres de santé, notamment l’hôpital Cheikh Khalifa à Casablanca.

Sur un autre volet, la société a participé à l’extraction, le traitement et l’exportation d’environ 300.000 tonnes de sel de gemme. Sur le plan africain, elle a contribué à la clôture des travaux de réhabilitation des équipements de signalisation du district d’Abidjan pour le compte du ministère des infrastructures économiques à la République de Côte d’Ivoire. Dans la même lignée, Delta Holding affirme avoir fourni par DHS, la filiale du groupe au Sénégal, de plus de 9.000 tonnes de bitume pour la réalisation de plusieurs routes dans le pays et dans la sous-région.

Concernant ses perspectives d’avenir, le groupe souligne rester «confiant et positif et confirme sa volonté et sa détermination à poursuivre sa stratégie de développement des performances pour générer la croissance responsable escomptée».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *