Démarrage à Al Haouz d’une unité d’iodation du sel

Démarrage à Al Haouz d’une unité d’iodation du sel

Une unité d’enrichissement du sel en iode, la première du genre réalisée au Maroc au profit de la société civile, a démarré officiellement ses activités vendredi à Tahanaoute et ce, en présence des représentants des autorités locales, des élus et des acteurs associatifs. Ainsi, le choix a été porté sur nombre d’associations féminines de la commune rurale d’Azgour relevant du cercle d’Amezmiz, pour la première livraison d’une quantité de 3,6 tonnes de sel iodé produits par cette unité, en attendant sa généralisation sur les autres communes de la province. Fruit d’un partenariat entre l’INDH (200.000 DH), l’UNICEF (50.000 DH), le conseil provincial (30.000 DH), la délégation provinciale de la santé qui en assure l’encadrement et l’Espace provincial des associations de développement d’Al Haouz, qui en assure et l’encadrement et la sensibilisation de la population, ce projet est de nature à créer de l’emploi, à valoriser les produits du terroir et surtout, à contribuer à l’amélioration des conditions de vie et le revenu des associations. Le président de l’Espace provincial des associations de développement d’Al Haouz, Abdellatif Jaïdi, a fait savoir que la gestion de cette structure, baptisée «Association d’enrichissement du sel alimentaire en iode de la province d’Al Haouz», est confiée à une association locale et de ce fait, ne peut avoir le statut d’une société. Et de poursuivre que cette entité qui emploie au total 8 femmes, dont une responsable de laboratoire et 2 hommes, a été conçue également dans le but de lutter contre la carence en iode.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *