Démarrage en force de Zara

Démarrage en force de Zara

Comme prévu, l’ouverture au public du premier magasin Zara en Afrique a eu lieu vendredi dernier à Casablanca. Une journée auparavant, la cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de grands notables marocains, puisque, outre le wali du Grand Casablanca et le consul général d’Espagne, des ministres, des PDG de grands groupes ainsi que différentes personnalités du monde des arts et des médias étaient également de la partie. Situé en plein centre de Casablanca (au quartier Maârif), et plus précisément sur le boulevard Al Massira Al Khadra, le mégastore de Zara à Casablanca s’étale sur une superficie de 5 600 m2, soit un record du genre, puisqu’il entre en concurrence avec celui de Milan, ou encore celui de Tokyo. La boutique, à elle seule, fait 2600 m2 au total, incluant trois niveaux entièrement dédiés à la vente. Il s’agit en fait de trois rayons : femmes, hommes et enfants, tous dédiés à la vente de vêtements, chaussures, accessoires, parfums et autres articles Zara.
Grâce aux termes du contrat de la franchise, exonérant de droit de douane sur les meubles, ce magasin est 100% importé, répondant ainsi pleinement à l’identité visuelle de la marque, d’où également son délai de construction record : sept mois. Sa réalisation est entre autres le travail de trois architectes, dirigés par Omar Tijani qui a veillé à ce que cet espace soit transparent dans ses structures centrales afin de respecter l’esprit et la règle chers à Zara : la modulation. Une règle fondamentale à ce géant du prêt-à-porter, puisqu’elle offre la possibilité de reformuler l’agencement de la boutique à chaque saison, suivant la tendance du produit.
Ce magasin, qui aura droit à quatre arrivages par semaine, propose des produits affichés à des tarifs plus proches de l’Espagne que ceux de la France. C’est là un point important qui permettrait de rallier un maximum de consommateurs marocains. Il a été rendu possible grâce à la compétitivité salariale assez favorable au Maroc, ainsi qu’à la convention d’investissement signée avec l’Etat.
Celle-ci draine avec elle un montant global de plus de 200 millions de DH sur trois ans et surtout plusieurs facilités sur le plan fiscal. Il faut aussi noter que les dirigeants d’Azzurro (propriétaire de la franchise Zara au Maroc) ont fait le choix de marges réduites pour le démarrage de Zara, en attendant la baisse progressive des droits de douane, dans le sillage des accords de démantèlement signés avec l’UE. Le personnel opérant au démarrage de Zara au Maroc ayant fait l’objet d’une sélection rigoureuse, afin de ne pas déroger aux prescriptions du franchiseur. Ce staff comprend une équipe de vente, des gérants de la réserve, des caissiers, les managers et le personnel administratif, soit une centaine de personnes au total.
Par ailleurs, l’ensemble de ce personnel répondant parfaitement aux profils recherchés, a suivi une formation spécifique propre à la méthode Zara et axée sur la polyvalence, la connaissance du produit et la satisfaction de la clientèle. C’est dans le même ordre d’idée que les futures boutiques de la marque ouvriront leur portes ultérieurement dans les villes de Rabat, Agadir, puis Marrakech, conformément au processus programmé par Zara.
C’est en tout cas ce souci d’extension qu’affiche la société Azzurro, filiale du groupe marocain Aksal et propriétaire exclusive de la franchise Zara sur toute l’Afrique. Enfin, on retiendra au passage, que la clientèle casablancaise n’a pas attendu longtemps pour découvrir la nouvelle ligne vestimentaire de Zara, elle s’est même ruée massivement pendant le week-end dans ce magasin, premier de toute une série. Un bon début !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *