Dennis Olesen : «Notre choix pour Tanger Med II ne vient pas du hasard»

Dennis Olesen : «Notre choix pour Tanger Med II ne vient  pas du hasard»

Entretien avec Dennis Olesen, directeur général d’APM Terminals Medport Tangier

Le directeur général d’APM Terminals Medport Tangier, Dennis Olesen, parle du projet de la mise en place des trois nouveaux portiques au premier terminal de transbordement du futur port Tanger Med II ainsi que des préparatifs de son entrée en service.

ALM : Que représente pour la société concessionnaire l’arrivée de ces trois nouveaux portiques?

Dennis Olesen : APM Terminals Medport Tangier vient de recevoir son premier lot de trois portiques STS de dernière génération et parmi les plus grands au monde, dont les capacités vont jusqu’à 22.000 EVP (équivalent vingt pieds). Ils sont à double chariot et de haute technologie à même d’assurer un très haut standard de productivité. Le premier chariot permet de soulever le conteneur du bateau pour le déposer sur la plate-forme des portiques. Le deuxième permet, quant à lui, d’assurer son passage dans la zone de transfert où il sera transporté par le chariot-cavalier jusqu’à son arrivée à destination. Ce premier lot de trois portiques fait partie des douze engins, tous de même taille et dont la livraison est prévue durant l’année en cours. Le deuxième lot de trois engins sera livré en avril prochain, le troisième du même nombre en juillet prochain et le reste en octobre prochain.

Vous êtes-vous inspirés de votre première expérience à Tanger Med pour la mise en place du futur terminal de transbordement ?

Notre choix pour le port Tanger Med II pour la réalisation de ce nouveau projet ne vient pas du hasard.

Il vise à renforcer et compléter les activités menées depuis juillet 2017 sur le premier terminal de Tanger Med I. La première expérience du groupe au complexe portuaire lui a permis de mieux connaître les potentialités de cette zone et de l’encourager par conséquent à renforcer sa présence dans l’Ouest de la Méditerranée. A fortiori par sa position dans l’un des plus importants corridors, notamment au détroit de Gibraltar, qui connaît la fréquentation de quelque 60.000 navires de la flotte mondiale par an. Nous avons signé notre contrat de concession en 2016 et avons lancé les chantiers du futur terminal à conteneurs en mars 2017. Ce nouveau terminal est prévu d’être opérationnel d’ici un an.

Quel est l’apport de ce nouveau terminal pour AP Moller-Maersk, société mère d’APM Terminals ?

Ce nouveau terminal à conteneurs représente pour Maersk un grand investissement de plus de 800 millions de dollars, lui permettant de développer son réseau de lignes maritimes à travers le monde. L’objectif principal est d’en faire une nouvelle plate-forme destinée à accueillir les plus grands navires porte-conteneurs. D’ailleurs, le nouveau terminal compte déjà, comme c’était le cas lors du lancement de la première expérience menée par APM Terminals Tangier à Tanger Med I, comme premier client Maersk.    

Que représente pour vous le fait que l’entrée en service de ce nouveau terminal marque l’inauguration officielle du futur Tanger Med II ?

C’est un grand honneur pour nous que le démarrage des activités de la première phase nouveau terminal, prévu en 2019, marque l’ouverture officielle de Tanger Med II.

APM Terminals Medport Tangier prévoit de poursuivre le développement de ses activités avec l’extension de son projet (en phases 1 et 2) selon les besoins de nos clients.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *