Des dépenses à hauteur de 450 millions de dollars

Des dépenses à hauteur de 450 millions de dollars

Le géant pétrolier britannique BP a déclaré que la marée noire dans le Golfe du Mexique lui avait coûté 450 millions de dollars soit 358 millions d’euros jusqu’à maintenant, soit 100 millions de plus que le chiffre annoncé en début de semaine. Les analystes estiment que le coût de nettoyage et les indemnisations pour la Louisiane pourraient être compris entre quelques centaines de millions de dollars et plus de 12 milliards de dollars. Les 450 millions de dollars avancés par BP comprennent les coûts de lutte contre la marée noire, de confinement, d’allègement du puits, des engagements du groupe vis-à-vis des Etats côtiers du Golfe du Mexique, ainsi que les règlements et les coûts au niveau fédéral, a précisé BP dans un communiqué. Il a ajouté que jusqu’à présent 6.700 demandes d’indemnisations avaient été enregistrées, dont près de 1.000 avait déjà été payées. Lundi, BP avait annoncé que la marée noire dans le Golfe du Mexique lui avait déjà coûté 350 millions de dollars, laissant alors entendre que la facture totale pourrait être bien supérieure aux calculs de nombreux analystes. BP s’apprête à tenter d’arrêter le pétrole s’échappant de son forage à l’aide d’un petit dôme de confinement sans pour autant garantir le succès de son entreprise en la matière, étant donné la profondeur à laquelle il faut intervenir. Depuis le début de la catastrophe, la capitalisation boursière de BP a fondu de 30 milliards de dollars, et jeudi elle était pratiquement inchangé à la mi-journée (+0,13%). «Il semble que l’action a provisoirement trouver un seuil, mais le moindre échec au fond de l’océan pourrait saper la confiance (du marché)», prévient Richard Griffith, analyste chez Evolution Securities.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *