Des exportations en retrait de 25,4% à fin février : L aéronautique sombre dans l incertitude

Des exportations en retrait de 25,4% à fin février : L aéronautique sombre dans l incertitude

Un coup dur pour le secteur de l’aéronautique au Maroc. Après avoir terminé l’année 2012 sur une note positive, cette branche industrielle se voit prendre une lourde tâche : celle de redresser ses indicateurs d’ici la fin de l’année. L’enjeu est de taille. L’aéronautique, notamment ses exportations, se dégringole de mois en mois. Le constat au titre de janvier n’est pas satisfaisant. La variation fut négative affichant un repli de 43,3% au titre du premier mois de l’année. La baisse s’est, également, étendue au mois de février. Le total des exportations enregistré en cette date fut de l’ordre de 904 millions de dirhams contre 1,21 milliard observés une année auparavant. Ainsi, la variation est passée en glissement annuel d’une hausse de 51,5% durant l’exercice précédent à une dépression de l’ordre de 25,4% à ce jour. Les indicateurs de l’industrie électronique sont dans le rouge.
Après avoir bouclé l’année 2012 avec une exportation en retrait de 1,9%, le secteur de l’électronique a perdu en deux mois 12,7% de ses volumes à l’étranger se chiffrant à 1 milliard DH contre 1,16 milliard recensés à fin février 2012. Le secteur du textile et habillement peine toujours à retrouver son équilibre. Le secteur a perdu à fin février 2,2% de ses exportations atteignant ainsi un volume de l’ordre de 4,76 milliards DH contre 4,86 milliards durant la même période de l’année précédente.
En revanche, l’industrie du cuir et chaussure diminue un peu de ses déficits. Rivalisé par la contrefaçon et la concurrence chinoise, le secteur a affiché un repli de 1,8% sur la période, janvier février 2012-2013 contre 8,3% représentant la variation de janvier-février 2011-2012. Au titre du deuxième mois de l’année en cours, les exportations du cuir et chaussure se sont soldées de 644 millions DH. Par ailleurs, l’industrie automobile a totalisé une exportation de 4,67 milliards de dirhams contre 4,31 milliards de dirhams une année auparavant.
La variation annuelle s’inscrit en hausse de 8,2%, une variation qui reste en deçà des réalisations de l’année précédente dont l’évolution des exportations observées était en progression de 16,6%. La balance penche en faveur de l’agroalimentaire. Etant le seul secteur à préserver ces acquis, les exportations de l’agroalimentaire continuent de progresser affichant ainsi la bonne dynamique du secteur. Les deux premiers mois 2013 confirment ce constat. Ainsi, les exportations agroalimentaires atteignent à fin février un volume de 3 milliards DH contre 2,7 milliards de dirhams, une année auparavant soit une progression de 13,2%.

Textile : la présence marocaine aux USA insignifiante

Les réalisations de l’industrie textile marocaine sur le marché américain restent insignifiantes en dépit d’une hausse de 24% entre 2011 et 2012 des exportations vers cette région, relève-ton de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (l’AMITH). La part du marché US dans les exportations du secteur est à peine de 1. Le principal frein à l’essor de ces exportations est relatif aux variables monétaires, logistiques et réglementaires des règles d’origine.
Se référant à l’Amith, le contexte actuel est favorable au sourcing de proximité , notamment après le fléchissement des approvisionnements textiles chinois de 9,5% en 2012.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *