Des investisseurs chinois en prospection à Laâyoune

Des investisseurs chinois en prospection à Laâyoune

Les potentialités de la région leur ont été expliquées

Une délégation d’hommes d’affaires chinois s’est informée lundi et mardi des opportunités d’investissement dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. La délégation chinoise venait notamment prospecter les opportunités d’affaires dans le secteur des énergies renouvelables.

A cette occasion, ce groupe d’investisseurs chinois a rencontré le wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Yehdih Bouchaab, les membres du Conseil régional, ainsi que les acteurs économiques locaux.

Le wali a mis en avant les potentialités naturelles et humaines dont dispose la région, outre la richesse de ses sources d’énergie renouvelable et la disponibilité du foncier à des prix compétitifs et les infrastructures de base tels les aéroports, le réseau routier et les ports, qui constituent autant de facteurs incitatifs à l’investissement.

Dans son allocution, Rachid Haddadi, directeur de l’Agence régionale d’exécution des projets, a passé en revue les nombreux chantiers structurants lancés ces dernières années dans la région, ce qui a permis d’améliorer les conditions de vie de la population, mettant l’accent sur les hauts indicateurs de développement socio-économique que connaît la région de Laâyoune-Sakia El Hamra grâce à la Haute sollicitude dont SM le Roi entoure cette partie du Royaume, citant notamment la modernisation et le développement des ports et des installations d’énergies propres, le lancement des projets de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), la mise à niveau des secteurs productifs et la création d’emplois.

Selon le président de la délégation chinoise, cette visite vise à prendre connaissance des opportunités d’investissement qui se présentent dans les secteurs des énergies renouvelables, l’électricité, du tourisme, de l’agriculture, et des pêches maritimes entre autres, ajoutant que plusieurs entreprises chinoises sont disposées à investir, le plus tôt possible, dans les provinces du sud du Royaume.

Le programme de la visite de la délégation comprend également des rencontres avec des acteurs locaux de Laâyoune et d’El Marsa, axées sur l’examen des moyens de nouer des partenariats dans différents secteurs, en plus de visites aux grands chantiers de développement réalisés dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

La visite des décideurs chinois au Sahara marocain intervient seulement quelques mois après l’arrivée à Laâyoune de plusieurs missions d’investisseurs français, turcs et saoudiens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *