Des mesures pour dépanner l’investissement

En réponse à une question d’actualité des membres du groupe national démocrate à la Chambre des conseillers, Adil Douiri a affirmé que le ministère du Tourisme proposera, au cours de l’année prochaine, de nouvelles initiatives pour faciliter le financement des projets touristiques à travers la réforme des créneaux d’épargne institutionnels pour encourager les compagnies d’assurance et les caisses de retraite à investir dans le secteur du tourisme. Ces initiatives consistent également en la conclusion d’un accord avec les banques pour l’octroi de nouveaux crédits à long terme adaptés pour le financement des hôtels.
Le ministre a, en outre, annoncé qu’il sera procédé prochainement à la simplification et à la rationalisation du régime fiscal local à travers la réforme proposée actuellement par le gouvernement, soulignant que son département a pris une panoplie de mesures à caractère conjoncturel et structurel en matière d’encouragement de l’investissement dans le secteur touristique, notamment des facilités au profit des hôteliers, afin d’alléger la pression fiscale conséquente de la guerre du golfe et des actes terroristes du 16 mai à Casablanca. Pour ce qui est des initiatives à caractère structurel, M. Douiri a indiqué que plusieurs nouvelles zones touristiques ont été aménagées et cédées à des investisseurs privés en plus de l’affectation d’un fonds de soutien à l’immobilier, afin de permettre l’acquisition des lots de terrain réservés aux établissements hôteliers à des prix raisonnables.
Au niveau fiscal, une exonération d’impôts sur les gains pour une durée de cinq ans a été décidée au profit des hôteliers qui sera suivie par une réduction de 50-pc en plus de la suppression de quatre taxes locales appliquées dans le domaine touristique dans la loi de Finances 2004, a ajouté le ministre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *