Des petites mesures fiscales

Les dispositions fiscales qui figurent dans le projet de Loi de Finances 2002 laissent des opérateurs économiques sur leur faim. Pour l’année 2002, le gouvernement compte augmenter la taxe parafiscale à l’importation (1 % au lieu de 0,25 %). L’objectif, à travers l’augmentation de cette taxe, est de financer la mise à niveau et la promotion économique. La Fédération des Mines estime que l’augmentation de la taxe parafiscale à l’importation aura un impact négatif sur les pétroliers dans la mesure où leurs marges seront réduites à l’extrême. La nouvelle Loi de Finances prévoit également l’exonération de la TVA avec droit de déduction pour le transport international. Les transporteurs avancent que si la raison d’être de la taxe à l’essieu, entrée en vigueur en 1998 est de taxer les véhicules poids lourds pour les dommages qu’il font subir au réseau routier interurbain, cet impôt n’a pas atteint ses objectifs. Selon eux, ce sont les véhicules qui empruntent le moins les routes nationales qui sont le plus taxées. La Fédération estime que la taxe la plus forte doit être payée par les camions de moins de 8 tonnes dans la mesure où ce sont ces véhicules qui utilisent le plus le réseau routier. Le mécontentement touche la majorité des secteurs d’activités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *