Des relations professionnelles équilibrées pour sécuriser l’investissement

Décidément, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) multiplie les sorties médiatiques pour communiquer sa position autour de l’évolution que prend le dossier du dialogue social. Il faut admettre que les partenaires n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord sur les points qui restent en suspens.
L’organisation a appelé à l’instauration de relations «claires, justes et équilibrées» dans le monde du travail. L’objectif étant de sécuriser l’investissement. La sécurisation de l’investissement, sans laquelle il ne peut y avoir ni croissance, ni création d’emplois, ne peut se faire sans l’établissement de relations professionnelles claires, justes et équilibrées, lit-on dans un éditorial de la publication du patronat Cgem Infos.
Selon le patronat, le Maroc est en train de perdre sa compétitivité et il devient urgent de focaliser les efforts de tous les partenaires sur l’instauration de meilleurs rapports sociaux afin de dépasser des blocages générés, le plus souvent, par manque de dialogue, de concertation et surtout de compréhension. La CGEM constate avec regret que ses démarches et propositions n’ont pas toujours rencontré la compréhension et encore moins l’adhésion des autres partenaires, précise la même source.
Tout en saluant l’importance et l’utilité des mesures prises par le gouvernement pour promouvoir l’investissement, le patronat appelle à apporter aux investissements existants le support nécessaire et légitime à travers l’adoption du code de travail et la réglementation du droit de grève.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *