Des résultats satisfaisants à la clôture du projet du Millennium au Maroc

Des résultats satisfaisants à la clôture  du projet du Millennium au Maroc

Pas plus d’un mois nous sépare de la clôture du premier compact du Millennium visant à réduire la pauvreté à travers la croissance économique. Ainsi, un projet de décret a été soumis aux membres du gouvernement en vue de dissoudre et liquider l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), qui gérait tout le long du compact l’ensemble des programmes mis en œuvre dans ce sens.

A compter du 16 septembre, tous les projets découlant du compact seront transférés à l’État , à l’Office national des pêches, à l’Agence nationale de la promotion des petites et moyennes entreprises, à l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, à l’Agence pour le développement et la réhabilitation de la ville de Fès ainsi qu’aux bénéficiaires desdits projets. 

En s’approchant de la date butoir fixée au 15 septembre prochain, chaque département de l’APP rend compte des programmes élaborés. Le dernier en date est la promotion des mono artisans et des PME de l’artisanat, dont la clôture se fera aujourd’hui à Marrakech. «Ce projet, financé par la Millennium Challenge Corporation, d’un montant de 5,7 millions de dollars, s’inscrit dans le cadre du programme «Artisanat et Médina de Fès» qui relève du programme MCA-Maroc (Millennium Challenge Account), et a bénéficié d’une enveloppe de 62,7 millions de dollars», souligne dans ce sens l’APP.

L’agence affirme par ailleurs que les résultats obtenus à cet égard ont répondu aux objectifs initialement fixés. En effet, ledit projet a contribué à la promotion de l’artisanat marocain aussi bien sur le plan national qu’international, et ce en participant à une augmentation durable des revenus des artisans et en adaptant le produit artisanal à l’évolution des tendances mondiales. Le projet a, par ailleurs, ouvert la voie à l’exportation du produit local et à instaurer un climat d’échange et de partages durables avec l’ensemble des professionnels du secteur au cours des 21 événements tenus dans ce sens. Au total, ils étaient 800 artisans à prendre part aux 4 salons internationaux, aux 6 missions de marketing internationales, aux 4 expositions internationales et au Salon Expo Artisan à Marrakech, qui est considéré comme un événement-phare du projet.

Le rayonnement de l’artisanat marocain ne cesse d’impressionner le public étranger. Ceci a été couronné par le prix du best stand qui a été confirmé au pavillon marocain au Salon international d’Atlanta. De même, Marrakech et Fès ont été les destinations-découverte des acteurs et donneurs d’ordre internationaux. Trois visites ont été organisées dans ce sens mettant en contact l’artisan marocain aux acheteurs américains, canadiens, allemands et anglais. Rappelons que les deux villes impériales du Maroc se sont ouvertes à de nouveaux marchés cibles tels que le Brésil, la Corée du Sud et la Russie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *