Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l’heure du tout numérique

Des services bancaires à portée de clic : La banque privée à l’heure du tout numérique

Sans risquer de dépersonnaliser la relation client, les établissements financiers se trouvent donc dans l’obligation d’opérer une transformation de leurs services tout en gardant l’ADN de la banque privée qui se fonde sur le contact humain, l’hyperpersonnalisation et la confidentialité.

La banque privée n’est pas épargnée par le digital. La demande des clients «privilégiés» des banques évoluant dans un environnement bancaire de plus en plus concurrentiel et pour rendre du lustre à leur expertise, les banques privées innovent en permanence, notamment avec des produits orientés vers le digital afin de rattraper le retard accusé comparé aux banques de détail.

Partout dans le monde la mue digitale dans les banques s’est structurée avec la mise en place de services classiques de bancarisation comme la consultation des comptes ou les opérations de gestion en ligne, puis s’est accélérée avec le développement de nouveaux services comme des outils de veille économique, réseaux sociaux de clients banque privée, ou encore la capitalisation sur le self-care. Elles vont même renforcer leurs partenariats avec certaines fintechs.

Dans ce domaine les innovations ne manquent pas telles que la mise en place d’applications permettant aux clients d’accéder aux services de la banque privée via la biométrie combinant la reconnaissance du visage, de l’empreinte digitale et de la voix, des plate-formes de mise en relation directe entre clients de la banque afin de faciliter les projets de co-investissement, le coffre-fort électronique, la téléconférence, le suivi de portefeuille ou des systèmes d’alerte affichant un conseil d’investissement directement sur le téléphone.

On parle même de «robo-advisor» qui vient en appui au banquier privé lui permettant de gagner en efficacité opérationnelle sans pour autant le remplacer. A l’ère du tout numérique, les banques privées marocaines sont elles aussi contraintes d’investir dans ces technologies afin de cristalliser les souhaits d’une clientèle qui demande davantage de services digitaux.

Ces particuliers aisés s’avèrent mieux informés, familiers du digital et souhaitent être proactifs dans la gestion de leurs actifs. Ils exigent une expérience de haute qualité, des reportings instantanés sur leurs avoirs, les nouveautés fiscales, n’hésitant pas à challenger leur banquier privé.

Sans risquer de dépersonnaliser la relation client, les établissements financiers se trouvent donc dans l’obligation d’opérer une transformation de leurs services tout en gardant l’ADN de la banque privée qui se fonde sur le contact humain, l’hyperpersonnalisation et la confidentialité. Cette mutation s’accompagne par le lancement de services technologiques qui permettent aux clients d’interagir avec leurs conseillers patrimoniaux afin de faciliter les opérations bancaires et l’appui «sur mesure» de ces clientèles VIP. L’assistance proposée par les banques se traduit également par la possibilité d’accéder aux services bancaires à tout moment à partir d’un ordinateur, d’un téléphone ou d’une tablette. La transformation digitale pourrait faire évoluer le business model des banques privées en conduisant entre autres à une modification du métier même de banquier privé. En termes de solutions, certains établissements financiers proposent une utilisation simple et sécurisée de leur banque privée en ligne.

Ce qui permet de réaliser des opérations de virement ou de recharge de carte pré-payée sur e-banking par exemple en ne payant que la moitié des commissions relatives à l’opération. Certaines offres permettent à leurs utilisateurs de programmer l’exécution de leurs transactions, ou d’anticiper leurs investissements grâce à une option de consultation de la Bourse en ligne. Ainsi, il est possible d’accéder au marché boursier et gérer son portefeuille grâce à un accès en temps réel à l’actualité du marché boursier.

Le client bénéficie d’un accès à des supports d’analyse et des notes de recherche sur le marché boursier émis par la banque donnant une bonne visibilité sur le marché boursier (recommandations, cotations quotidiennes, secteurs d’activités, et suivi des valeurs cotées).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *