Des tarifs de fret aérien compétitifs

L’Association marocaine des exportateurs (ASMAEX) intègre dans ses missions celle de représentation et de défense des intérêts communs de ses membres auprès aussi bien des organismes privés ou publics.
La recherche d’une meilleure compétitivité pour les structures exportatrices nationales passe par une meilleure appréhension des marchés extérieurs. C’est dans ce sens que le transporteur aérien national, la RAM vient de signer une convention avec l’association représentative des exportateurs. Il s’agit essentiellement de mesures dites concrètes, dans le but d’améliorer la qualité de service au profit des exportateurs marocains.
Ce partenariat en matière de fret aérien repose sur une spécification des besoins de l’ensemble des filières du secteur. C’est ainsi que les énonciations de la convention précisent que : « l’harmonisation par RAM de la qualité de service aérien à l’échelle nationale indépendamment de la localisation géographique de l’exportateur ainsi qu’un effort d’alignement des tarifs au départ des régions et au départ de Casablanca ». Rappelons que l’une des principales failles du secteur des exportations nationales résident dans l’irrespect des délais de livraison. Cette donne est cumulée à celle des hauts tarifs de transport qui ampute les trésoreries des entreprises actives en la matière.
En effet, en termes de tarifs de transport, les prix appliqués au Maroc restes les forts de par le monde. Cette contrainte est d’autant plus lourde, lorsque les produits exportés génèrent une faible valeur ajoutée. Aussi, la RAM tient à souligner que des efforts seront déployés afin de mettre en application les meilleures conditions du marché en termes de tarifs et de délais.
La compétitivité des entreprises n’en sera que plus effective. Aussi, la convention signée entre les deux partenaires, comporte dans l’un de ses volets, le développement de formules de transport prenant compte de la diversification géographique des entreprises exportatrices. D’ailleurs des chantiers nouveaux d’exploitations figurent dans la convention. Aussi, l’extension géographique sera étendue aux régions non couvertes par le réseau aérien national. De plus, il y aura une densification des dessertes dans les pays couverts et cette mesure s’intéresse particulièrement aux pays de l’Union Européenne. De même, que la RAM propose une nouvelle formule de livraison celle de l’acheminement en porte à porte.
Ce partenariat tient lieu également de plate-forme dans le renforcement des relations entre les transitaires et les opérateurs de la logistique internationale. En effet, les deux parties visent à promouvoir des solutions liées à l’échange de documents informatisés. Une véritable banque de données à la disposition des importateurs étrangers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *