Deux milliards de dirhams pour le développement du secteur aéroportuaire

La stratégie de mise à l’Office national des aéroports (ONDA) est toujours celui de l’investissement. Après avoir débloqué une enveloppe budgétaire de 195 millions de dirhams en 2001, l’ONDA compte investir deux autres milliards de dirhams dans un programme d’investissement qui s’étale sur trois ans. Un programme qui s’articule sur trois axes essentiels : l’extension de l’infrastructure existante, la construction de nouvelles structure et l’élaboration de nouveaux projets technologiques.
Le programme d’extension vise la couverture Radar, la modernisation de l’aérogare d’Al Hoceïma et l’extension de l’aérogare et des salons à Tanger. Le volet construction concerne essentiellement l’aéroport Mohammed V par la construction d’une deuxième aérogare Départ et d’une nouvelle piste d’atterrissage. A cela s’ajoutent des projets à caractère technologique comme c’est le cas pour le projet d’avion Laboratoire, pour la calibration en vol des aides à la navigation aérienne, la Technopole de l’aéroport Mohammed V et la généralisation du système d’information Oracle.
Ces projets ne font que donner suite à une série de mesures visant le développement de ce secteur. Un secteur qui traverse, depuis les événements du 11 septembre 2001 et ce qui s’en est suivi, des bouleversements à plus d’un niveau. Le souci sécuritaire est venu s’ajouter à la nécessité pour ce secteur de s’adapter aux normes et standards de l’Organisation de l’aviation civile internationale.
Les projets entamés en 2001 s’inscrivaient dans cette logique. Des travaux de construction et de réaménagement ont eu lieu dans les différentes aérogares du pays, de la construction de l’aérogare Fès Saïss à l’extension de l’aérogare Marrakech Menara, en passant par la réfection de la piste de l’aéroport Rabat-Salé et le réaménagement de l’aéroport de Ouarzazate. A cela s’ajoutent des travaux de balisage lumineux des pistes, l’acquisition d’appareils à Rayons X pour le contrôle des bagages de soute, l’installation de stations terriennes de télécommunication par satellite et une série de formations, notamment sur le traitement des données Radar.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *