Développement de micro-projets : La marocaine de la franchise, 1er opérateur privé du «Small Business»

Développement de micro-projets : La marocaine de la franchise, 1er opérateur privé du «Small Business»

Bonne nouvelle pour les jeunes porteurs de projets. Désormais, la marocaine de la franchise, 1er opérateur privé du «Small Business» au Maroc, peut les accompagner. «Cette initiative est unique au Maroc», a indiqué Aziza El Aouad, experte en ingénierie et présidente d’un réseau d’associations de l’INDH, lors d’une conférence de presse organisée mardi 1er mars, à Casablanca à l’occasion de l’inauguration du showroom de cette entreprise privée. «Ce projet m’a interpellé. Il faut que le secteur privé intervienne pour aider les jeunes», a-t-elle déclaré en marge de cette conférence de presse. Ainsi, la marocaine de la franchise est dédiée à la création de micro-projets dont l’investissement initial n’excède pas 60.000 DH, selon une présentation distribuée à l’occasion. Selon les organisateurs, cet événement se voulait aussi une opportunité et une plate-forme pour créer des partenariats avec les institutionnels. De surcroît, la marocaine de la franchise se veut aussi un label de qualité dans le développement d’activités génératrices de revenus et de micro entreprises instantanées en réseau. Ces activités portent, entre autres sur la coiffure et la restauration. Parallèlement, cette entreprise privée ambitionne d’atteindre le chiffre de 300 micro-projets pour 2011 et 2000 à l’horizon 2015 à l’échelle nationale. La marocaine de la franchise a également pour vocation d’être le précurseur du secteur privé de promotion des activités économiques de base au service des moins nantis. Pour ce faire, «nous achetons les locaux et nous assurons le suivi et l’accompagnement des projets», a souligné Brahim Bensouda, concepteur du projet et responsable de la marocaine de la franchise. Ce projet a été initié en 2009 par le lancement d’une vaste étude terrain sur les métiers de base du secteur informel et les besoins réels des jeunes en matière d’appui et d’accompagnement. En 2011, le projet a été marqué par le lancement de projets pilotes en partenariat avec l’INDH, l’OFPPT et l’ANAPEC. Et plus de 50 collaborateurs ont été déployés pour la réussite de ce projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *