Développement du fret aérien : L’Asmex plaide pour la simplification des procédures

Développement du fret aérien : L’Asmex plaide pour la simplification des procédures

La commission logistique de l’Asmex poursuit ses actions en faveur de l’amélioration de l’environnement de l’entreprise exportatrice.

La dernière en date est celle portant sur la simplification des procédures aéroportuaires pour le développement du fret aérien. Cette thématique a fait l’objet d’une rencontre tenue mercredi dernier à laquelle ont pris part les représentants de la direction générale de l’aviation civile, de l’office national des aéroports, de Royal Air Maroc et de PortNet.

Cette rencontre a été une occasion pour passer en revue les principaux aspects qui handicapent le développement du fret aérien. Citons en l’occurrence les déplacements fréquents des opérateurs économiques ou des transitaires dans les bureaux de contrôle en raison de leur absence au sein de la plate-forme fret au niveau de l’aéroport, la limitation du travail au sein de la zone fret aux horaires administratifs bien que plusieurs vols décollent ou arrivent 24h/24, les problèmes dans la gestion et la planification des visites des organismes chargés de contrôle en raison de la non utilisation d’une plate-forme électronique, l’absence d’un bureau de proximité pour les transitaires au sein de la zone fret ainsi que l’absence d’équipements permettant le traitement des différents types de camions au sein de la plate-forme fret. 

A l’issue de cette réunion, les parties ont exprimé à l’unanimité leur adhésion à la vision lancée pour le développement du fret aérien et l’amélioration des services rendus aux opérateurs économiques. Ils ont par ailleurs souligné la nécessité d’examiner la possibilité de dématérialiser les documents à l’instar de ce qui ce fait au sein des ports pour faciliter le passage des marchandises. Ainsi que l’urgence de planifier via la plate-forme PortNet les visites et les contrôles pour une meilleure organisation. Ils ont insisté sur l’activation du manifeste, étant le point d’entrée qui concerne tous les partenaires, auprès des compagnies aériennes avec la nécessité du passage via PortNet.  Les intervenants ont également appelé à faire participer l’Asmex aux travaux du comité de pilotage de la stratégie Ajwaa. Ils ont par ailleurs mis l’accent sur la nécessité de mettre en place des canaux de communication pour informer les opérateurs économiques sur l’état d’avancement des chantiers lancés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *