Développement durable à Dakhla-Oued Eddahab: Le conseil régional veut un plan stratégique

Développement durable à Dakhla-Oued Eddahab: Le conseil régional veut un plan stratégique

La région est capable d’occuper la place qui lui échoit, de réaliser une véritable émergence économique et de devenir un modèle à suivre.

La planification stratégique et le développement durable ont été au centre du débat à Dakhla à l’occasion d’une journée d’étude qui a réuni récemment les différents acteurs locaux.
Initiée par le conseil régional, cette rencontre, à laquelle ont pris part notamment les présidents des communes urbaines et rurales de la région, les représentants des autorités publiques, et les chefs des services extérieurs, a été une opportunité pour les participants pour examiner les approches, les stratégies et les plans de développement local et d’évaluer les différents modèles adoptés par les collectivités locales.

Selon les participants à cette rencontre, la région de Dakhla-Oued-Eddahab, de par son héritage culturel et civilisationnel, ses spécificités locales, ses richesses naturelles diversifiées et son positionnement stratégique, est capable d’occuper la place qui lui échoit, de réaliser une véritable émergence économique et de devenir un modèle à suivre.

D’après eux, il est primordial de doter la région d’un plan stratégique structurant pour accompagner son développement urbain et démographique, consolider son positionnement économique, améliorer le cadre de vie de ses habitants et préserver son environnement. Ce plan doit également valoriser les réalisations accomplies dans la région, accompagner la politique de régionalisation avancée, la mise à niveau du monde rural, l’amélioration des infrastructures socioculturelles et sportives de la province, le renforcement de l’armature viaire, la promotion des indicateurs de développement humain et le développement de l’attractivité touristique de la station balnéaire de Dakhla.

Par l’occasion, les participants se sont arrêtés sur les perspectives de développement qu’ouvre le nouveau contrat-programme portant sur le décollage économique de cette région, qui prévoit des investissements de l’ordre de 17,75 milliards DH, dont 6,6 milliards DH alloués par l’État. Et ce à travers la réalisation de 7 programmes structurants. Le nouveau modèle de développement de la région de Dakhla-Oued-Eddahab prévoit aussi la réalisation de programmes transversaux de proximité, s’articulant autour de quatre axes principaux : renforcement des infrastructures (électricité, eau potable, assainissement), promotion de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, qualification de l’élément humain et développement de la culture.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *