Développement durable: La Lydec s’associe à l’EHTP

Développement durable: La Lydec s’associe à l’EHTP

Une convention de partenariat a été signée le 14 juillet à Casablanca entre la Lydec et l’Ecole Hassania des travaux publics (EHTP).

Conclu en présence du ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, ce partenariat intervient dans un contexte de nécessité d’adaptation de la formation aux exigences des stratégies nationales dans les domaines du développement durable, de l’eau, de l’énergie et du climat ainsi qu’aux métiers de la ville.
Trois années renouvelables. C’est là en principes la durée d’un partenariat fraîchement noué entre la Lyonnaise des eaux de Casablanca et l’une des écoles les plus cotées du Royaume, l’EHTP. Bien que la coopération entre les deux entités ne date pas d’aujourd’hui,  elles s’engagent aujourd’hui à mettre en place davantage de mesures et d’actions communes au service du changement climatique et de l’efficacité énergétique. Via cette nouvelle convention de partenariat en effet, la Lydec et l’EHTP ambitionnent d’assurer la préparation des lauréats de l’EHTP à une meilleure insertion dans le tissu socio-économique et à mettre en place un système de formation continue des professionnels dans les métiers de l’eau, de l’assainissement et de l’électricité au sein du Centre de formation et de perfectionnement de Lydec.

Tel que précisé par la Lydec, il sera également question de développer  des dispositifs de recherche appliquée dans les domaines de compétence communs entre les deux établissements. Il s’agira essentiellement de chantiers tels le rendement des réseaux de distribution de l’eau potable, les systèmes d’information géographique (SIG), la métrologie et le comptage. Dans le domaine de l’assainissement, les recherches s’étaleront notamment sur l’épuration des rejets domestiques et industriels ainsi que la gestion dynamique des réseaux.

Pour ce qui est de l’électricité, des questions comme celles liées au rendement des réseaux de distribution et l’efficacité énergétique seront développées.
Il est à noter dans ce sens que ladite convention de partenariat se traduira par la mise en place de modules de formation et de séminaires portant sur les questions du changement climatique, de l’efficacité énergétique, de la préservation de la ressource en eau, du développement des énergies renouvelables, de la gestion des déchets, du traitement et de la réutilisation des eaux usées. «Aujourd’hui plus que jamais, les expertises des deux établissements doivent se conjuguer et se projeter vers l’avenir. Un avenir empreint d’incertitudes liées aux changements climatiques. Ce contexte climatique constitue, en effet, un aspect fondamental de notre partenariat avec Lydec», avait déclaré Abdelhak El Hakimi, directeur de l’EHTP, à l’occasion de la signature du partenariat avec la Lydec.

En vertu de cet accord, les élèves ingénieurs de l’EHTP seront encadrés au sein de la Lydec.  Rokia Goudrar avait d’ailleurs exprimé sa fierté à ce sujet. En sa qualité de DRH, elle estime que c’est un privilège «de développer ensemble l’employabilité des jeunes ingénieurs et de faciliter leur insertion professionnelle à travers des formations adaptées aux besoins de l’économie nationale dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement, de l’électricité et du développement durable».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *