Développement régional : Le CRI de Safi pointe le système administratif

Développement régional : Le CRI de Safi pointe le système administratif

Difficulté d’accès aux études sectorielles et aux statistiques, inadéquation entre la représentation administrative et le découpage régional. Ce sont quelques unes des entraves à l’investissement dans la région de Doukkala-Abda. Le rapport du CRI sur le bilan et les réalisations du 1er semestre 2007 a fait état, en effet, d’une série de difficultés et de dysfonctionnements liés à des  aspects structurels qui limitent son action.
Il s’agit de la limitation des prérogatives de la commission régionale d’investissement dans le projet de décret au volet financier, ce qui induit la coexistence des commissions en relation avec l’acte d’investir. En conséquence, le CRI «ne peut pas assurer sa mission de guichet unique», a-t-on précisé.
La difficulté de disposer des informations relatives aux études  sectorielles et économiques, aux données statistiques et au patrimoine foncier figure également parmi les contraintes qui handicapent la performance du centre.
Afin d’y remédier, le centre a formulé une série de propositions. Il s’agit essentiellement de l’adaptation de la représentation des administrations au  découpage régional avec des pouvoirs de décision nécessaires aux représentants régionaux et l’intégration des commissions, ayant relation avec l’acte d’investir, à la commission régionale des investissements.
Par ailleurs, le centre a mis l’accent sur la nécessité d’être alimenté par des informations fiables et exhaustives et de mettre en place un observatoire économique régional doté des moyens humains et financiers nécessaires.
Le CRI de la région a noté, néanmoins, la création de 625 entreprises au titre du 1er  semestre 2007, soit une augmentation de 4% par rapport à la même période de  l’année précédente, alors que durant la même période, le guichet d’aide à la  création des entreprises a accordé 591 certificats négatifs.
Il a, en outre, mis en exergue l’impératif de mettre en oeuvre le décret de la commission régionale des investissements et d’étendre ses prérogatives et de définir le mode de représentation des administrations et de prise de  décision.
D’autre part, le CRI a indiqué qu’en matière de communication, la première phase de l’année 2007 a été marquée par l’organisation des journées de l’événementiel afin de faire connaître les potentialités économiques de la  région Doukkala-Abda et de promouvoir l’image du centre.
Les actions menées par le centre durant le 1er semestre comprennent la participation au forum méditerranéen de développement des entreprises « Med  Allia », organisé par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc,  le pilotage de programmes de « compagnonnage inter-entreprises » mené dans le  cadre d’une convention de partenariat entre la région Doukkala-Abda et la  région Nord Pas de Calais et la sensibilisation au profit des porteurs de  projet sur le programme «Moukawalati». Le centre a également organisé des rencontres sur la promotion de l’esprit entrepreneurial chez les jeunes, un stand à l’occasion de la 2ème édition du Salon international de l’agriculture à Meknès (SIAGRIM) et une journée d’étude sur le marketing territorial en partenariat avec l’Ecole supérieure des  sciences techniques et de management de Safi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *