Diagnostic des politiques publiques: Un colloque international sur le développement durable et la RSE en Afrique à Casablanca

Diagnostic des politiques publiques: Un colloque international sur le développement durable et la RSE en Afrique à Casablanca

Sous le thème des politiques publiques du développement durable et la responsabilité sociale des entreprises (RSE) en Afrique se tiendront donc deux jours de conclave, qui réuniront une panoplie de chercheurs et de décideurs et qui seront également une occasion de se pencher en détail sur la nouvelle et tant attendue stratégie nationale du développement durable.

A l’initiative de l’association RSO au Maroc, spécialisée dans le développement durable et la RSE au Maroc, ces premières rencontres internationales mettront à l’évidence les articulations et synergies entre RSE et politiques sectorielles. «Avec l’arrivée en début d’année de la loi 99-12, une brèche s’est ouverte, permettant ainsi aux ONG d’apporter leur expertise et participer à l’évolution de ces chantiers dont l’importance est grandissante, notamment pour l’économie d’un pays comme le nôtre», explique Mohamed Aziz Derj, président de ladite association.

Trois axes importants ont été retenus pour ce colloque : la politique de la ville, l’agriculture et l’industrie.

Mohamed Aziz Derj précise néanmoins que ces axes sont prioritaires et que d’autres suivront certainement lors des prochaines rencontres. «Il est primordial de ne pas omettre des débats des secteurs-clés tels l’enseignement et la santé. Il est important que ces deux-là évoluent dans une optique durable et responsable», insiste-t-il avant d’ajouter : «Nous souhaitons, grâce à ce colloque, amorcer une réflexion collective et apporter des recommandations sur l’articulation entre la nouvelle stratégie nationale du développement durable et le progrès économique, social et environnemental au Maroc».

Il est par ailleurs à souligner que cette stratégie, développée et mise en place par le ministère chargé de l’environnement et du ministère de l’emploi et des affaires sociales, a été accompagnée d’une loi cadre (99-12). Validée par le Conseil de gouvernement en 2012 et promulguée en début d’année, cette loi prévoit des mesures d’ordre à la fois institutionnel, économique et financier en vue d’instaurer une gouvernance environnementale garantissant l’efficacité et la cohérence des actions menées par les différents acteurs concernés. «95% de notre tissu économique est composé de très petites entreprises (TPE).

Ces dernières ont besoin d’un environnement solide pour évoluer que ce soit aux niveaux interne et organisationnel ou celui externe qui concernerait surtout sa crédibilité, son image et sa visibilité vis-à-vis de ses partenaires», précise l’un des membres de l’association RSO au Maroc. Selon lui, la RSE est aujourd’hui le gage du développement de l’économie nationale, elle représente un modèle économique qui permettrait d’assurer une meilleure maîtrise des risques.  Selon les entrepreneurs, il n’y a pas de secret.

Une entreprise à succès est celle qui réussit à créer un équilibre entre son impact économique, celui social et celui environnemental. Ce sont justement ces trois concepts qui seront au cœur du débat mené par des experts, chercheurs entrepreneurs lors de ces premières rencontres autour de la RSO.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *