Diminution du nombre de chômeurs en octobre

Diminution du nombre de chômeurs en octobre

Selon les données publiées, jeudi 27 octobre 2009, par l’Office fédéral du travail, le nombre de demandeurs d’emploi a diminué de 26.000 en données corrigées des variations saisonnières, portant le taux de chômage à 8,1% en données CVS. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une hausse de 20.000 du nombre de demandeurs d’emplois sur le mois. Le nombre total de chômeurs s’élève à 3,427 millions, son plus bas niveau depuis décembre 2008. «Les signes d’amélioration sur le marché du travail viennent soutenir l’analyse selon laquelle l’Allemagne va mener la reprise économique dans la zone euro au cours des prochains trimestres», estime Jennifer McKeown de «Capital Economics». Le chômage en Allemagne a été largement contenu par des subventions publiques encourageant les entreprises à muer certains postes en temps partiels au lieu de les supprimer. Mais la plupart des économistes s’attendent à ce que les licenciements augmentent en raison du coût croissant généré par les unités de production mises à l’arrêt. «Les chiffres sont étonnamment positifs . Mais le chômage sera un thème qui nous poursuivra pendant longtemps l’année prochaine. Ces bons chiffres ne marquent pas le début d’une décrue», a déclaré Philipp Jaeger, de DZ Bank, qui s’attend à une moyenne de quatre millions de chômeurs en 2010. Selon une enquête menée par Reuters, le taux de chômage dans le pays devrait atteindre 9,8% en 2010 et peser sur la consommation, qui est anticipée en baisse à partir du deuxième trimestre de l’année prochaine. Pour soutenir la croissance, la nouvelle coalition de centre-droit entre les conservateurs de la chancelière Angela Merkel et les Libéraux-Démocrates du FDP prévoit des baisses d’impôts de 24 milliards d’euros par an à partir de 2011. Comme la France, l’Allemagne est sortie de la récession au deuxième trimestre avec une croissance de 0,3%. Le consensus des analystes interrogés par Reuters laisse prévoir une progression du PIB allemand de 0,7% au troisième trimestre et 0,3% au quatrième.

Holger Hansen (Reuters)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *