Directions des systèmes d information : 60% des entreprises marocaines augmentent leurs investissements IT en 2012

Directions des systèmes d information : 60% des entreprises marocaines augmentent leurs investissements IT en 2012

Une première au Maroc. L’usage des systèmes d’information sur le plan national est finalement mesuré. Les conclusions du premier baromètre ont été dévoilées lors de la 4ème édition du salon des technologies de l’information (Med-IT). Cette mesure, initiée par Xcom, le cabinet d’études «Infomineo» en partenariat avec l’APEBI, se veut un référentiel analysant en continuité l’évolution des tendances en matière d’usage dans les systèmes d’information au Maroc. À cet égard, 0,82% des entreprises marocaines dédient leur chiffre d’affaires au budget IT (technologies de l’information). De même, près de 60% des directions des systèmes d’information ont augmenté leurs investissements IT en 2012 au moment où 21% ont revu à la baisse leurs budgets. Ainsi, 24% ont dépensé entre 500.000 et 1 million DH en système d’information, 29% entre 1 à 5 millions DH, 16% 5 à 50 millions DH et 5% entre 50 à 250 millions DH. Se référant aux résultats du baromètre, les dépenses en matériel informatique et infrastructures représentent près de la moitié (47%) du budget système d’information de la majorité des entreprises marocaines. 19% investissent dans les logiciels, 18% pour la maintenance et 16% dans les services IT.
Pour l’année 2013, l’échantillonnage ciblé se focalisera sur la sécurité. Ainsi 80% des interviewés considèrent cette notion comme priorité. De même, le déploiement de solutions customisées au métier et à la gestion spécifique de l’entreprise occupe également une place importante dans la vision des systèmes d’information. Par contre, le Cloud computing peine à trouver sa place. Et pour cause : les entreprises sujettes au baromètre ont soulevé les garanties attendues quant à la sécurité et la disponibilité des systèmes sur le Cloud. En ce qui concerne la virtualisation des systèmes d’information, les institutions financières et l’industrie sont pionnières à ce niveau.  Dans ce sens, les serveurs d’applications sont les plus virtualisés (68%) suivis du stockage (51%), des serveurs test (50%), des postes de travail (32%) et du réseau (16%). Par ailleurs, il ressort du baromètre que seules 20% des entreprises marocaines, globalement relevant du secteur de l’industrie, ont mis en œuvre une démarche green.
«Ce chiffre devrait atteindre, en perspective, les 50% si les projets en cours sont bien menés», relève-t-on du baromètre. S’agissant de la mobilité, près de la moitié des entreprises interviewées déploient des applications mobiles.
Les champions dans ce sens sont les banques et autres organismes financiers, suivis du secteur public. En classant les terminaux mobiles, le Blackberry se situe en tête de liste (63%), le iphone (41%), les smartphones Android (40%), le ipad (31%), Tablette Android (15%), Windows phone (12%) et autres terminaux (7%).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *