Distribution et transport des produits pétroliers : La Samir répond aux exigences de l ADR par un projet de certification

Distribution et transport des produits pétroliers : La Samir répond aux exigences de l ADR par  un projet de certification

Bien qu’elle soit spécialisée dans le raffinage des produits pétroliers, la Samir se penche sur un projet de certification des chauffeurs des camions-citernes. A cette occasion, l’entreprise a organisé hier à travers sa filiale ACAFE (Académie africaine de l’énergie) et en partenariat avec l’OFPPT, une rencontre avec ses partenaires composés des sociétés de distribution et transport des produits pétroliers afin de débattre du projet.
Cette rencontre a été focalisée sur la formation des chauffeurs, considérés comme acteurs essentiels pour la réussite de cette démarche eu égard à l’importance capitale qu’elle revêt pour toutes les parties concernées. Elle répond également selon les acteurs du projet, aux impératifs nationaux de sécurité routière, notamment ceux dictés par la loi 30-35 du 01/06/2011 relative à la mise en conformité avec les exigences de l’accord européen du transport de matières dangereuses (ADR). Afin de se conformer à cette loi, la Samir a entrepris une batterie de mesures orienté vers la satisfaction des clients. Cela s’est traduit par l’élargissement du parking qui peut abriter plus de 1.000 camions-citernes, la mise en place d’un dispositif d’optimisation des files d’attente des camions, l’augmentation des bras de chargement des produits pétroliers et la mise en place d’un portail de suivi par les sociétés,  en temps réel, les chargements de leurs camions. Mais la réussite de cette démarche qui tend à en faire bénéficier toutes les parties prenantes reste tributaire de l’adhésion totale des conducteurs des camions-citernes.  Concernant la Samir, les responsables ont jugé impératif de maîtriser le nombre élevé des camions-citernes (500 camions) accédant quotidiennement à la raffinerie pour s’approvisionner en produits pétroliers.
Quant aux sociétés de distribution, ce projet leur permettra d’avoir une meilleure visibilité sur les  approvisionnements par l’optimisation des files d’attente et par le suivi en temps réel des opérations de chargement.
Enfin, pour les transporteurs, la démarche contribuera à hausser le niveau de professionnalisme des conducteurs leur permettant de cerner davantage les aspects liés à la sécurité routière. Tenant compte du niveau d’instruction de la cible de ce  programme,  et dans un souci de simplification,  il a été décidé de dispenser un cycle de formation de 5 jours, en arabe dialectal dans les locaux de l’ACAFE, sise au siège de la Samir à  Mohammedia. Il s’articulera autour de la sécurité routière, le transport de produits pétroliers, la conduite économique et rationnelle, et enfin le chargement des produits pétroliers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *