Don de plus 2,2 millions de dirhams du Japon à trois associations marocaines

Don de plus 2,2 millions de dirhams du Japon à trois associations marocaines

Elles œuvrent dans les activités économiques féminines, l’agriculture durable et l’éducation

Le gouvernement japonais a octroyé une aide financière d’une valeur de 2.274.000 millions de dirhams (MDH) en faveur de trois associations marocaines œuvrant dans les domaines de la promotion et du développement des activités économiques féminines, de l’agriculture durable et de l’éducation. La cérémonie de signature des contrats de don japonais s’est tenue, lundi à Rabat, en présence de l’ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa, de représentants des différents départements ministériels marocains et des représentants des associations concernées. Le premier projet, porté par la coopérative féminine agricole Argana Noumskroud, concerne la construction d’un centre de production et de valorisation de l’arganier à Ameskroud. Il a obtenu un montant de 759.018 DH. Le second projet, porté par l’Association des utilisateurs des eaux d’agriculture Izergane (province de Taroudant), concerne l’équipement hydro-agricole en énergie solaire à Ait Ihia.

Le troisième projet, porté par l’Association musulmane de bienfaisance «Dar Talib» de Tinghir, porte sur l’aménagement d’un internat pour garçons de Tinghir. S’exprimant à la cérémonie de signature de contrats de don, l’ambassadeur du Japon au Maroc a indiqué que «depuis 1989, 354 projets ont été financés au Maroc grâce au Programme de l’aide non-remboursable aux projets locaux contribuant à la sécurité humaine (APL) du gouvernement du Japon avec un montant global d’environ 165.732.000 DH». «Ces projets touchent différents domaines, notamment l’agriculture, l’eau, l’éducation et l’infrastructure routière», a-t-il souligné, notant que le Japon continuera à travers ces actions et initiatives à soutenir le développement local en améliorant les conditions de vie des habitants. «Pour l’année fiscale 2016, trois projets ont été sélectionnés par le gouvernement du Japon pour une valeur totale de 2.274.000 DH», a-t-il relevé, précisant que «le premier projet, qui concerne la construction d’un centre féminin dédié aux métiers de l’arganier, permettra de contribuer à la valorisation des produits arganiers, connus en tant que produits du terroir du Maroc».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *