Dr Brigida Mendoza Betancor: «Le moment est venu pour travailler avec notre voisin»

Dr Brigida Mendoza Betancor: «Le moment est venu pour travailler avec notre voisin»

Entretien avec Brigida Mendoza Betancor, directeur médical international, responsable à l’hôpital Perpetuo Socorro (îles Canaries)

ALM : Dans quel contexte viennent votre visite et cette réunion BtoB ?

Dr Brigida Mendoza Betancor : C’est notre seconde visite à Agadir. Nous sommes déjà venus au mois de février et nous avons eu l’opportunité d’avoir quelques informations et visites du secteur médical à Agadir. Cette opportunité est très importante. Nous comptons rester toute la semaine et prendre part aux travaux du Salon médical Tourism Expo. De ce fait, nous pourrons avoir une idée plus rapprochée de la réalité du secteur de la médecine privée à Agadir afin d’étudier les possibilités de collaboration avec les médecins d’ici et les entreprises sanitaires du secteur privé d’Agadir.

Pouvez-vous nous donner un aperçu sur l’hôpital Perpetuo Socorro ?

L’hôpital HPS (Hospital Perpetuo Socorro) est 100% privé. Il existe depuis 1959 et il s’est développé de manière progressive avant de devenir l’un des hôpitaux privés les plus grands de l’Espagne. Il est d’une capacité de 195 lits. Nous avons tout l’éventail de spécialités médicales et chirurgicales avec un grand développement technologique de pointe. Nous avons une vaste expérience dans le domaine de la médecine privée et nous sommes convaincus que le moment est arrivé pour travailler avec notre voisin (Agadir). Nous faisons plus de 175.000 consultations et 10.000 interventions chirurgicales comme nous avons 80.000 urgences et 100.000 patients par an.

Avez-vous une demande marocaine pour les soins et santé ?

L’hôpital reçoit un important pourcentage de patients et visites qui arrivent du Maroc. Ce pourcentage est autour de 15% avec différentes demandes en dermatologie, traumatologie, cardiologie et neurologie, pédiatrie. Des familles viennent aussi chez nous pour se faire soigner. Alors nous nous sommes penchés sur la possibilité de développer une relation avec les médecins d’Agadir afin de voir les possibilités de collaboration avec notre hôpital pour traiter les malades ici ou de les diriger vers notre hôpital selon le degré de complexité.

Qu’en est-il pour le volet assurances?

Nous travaillons avec des assurances nationales et internationales. Nous voulons étudier les mêmes possibilités avec les assureurs ici afin d’établir des conventions de couverture.  Nous espérons avoir cette opportunité au cours de ce Salon. Ce sera une opportunité pour les deux destinations et un pas pour aller vers la concrétisation d’une coopération.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *