Drapor drague les investisseurs

Drapor drague les investisseurs

Drapor prépare sa privatisation. Réunis le 26 décembre dernier au sein du Conseil de surveillance, à l’occasion de 4ème session annuelle, les responsables de l’entreprise avaient pour ordre du jour l’actualisation du Business plan de Drapor et l’approbation de son budget pour 2004. L’occasion également de tracer les grandes lignes du processus de privatisation de cette entreprise, l’une des premières sociétés publiques à s’être dotée dès 1999 d’un système de gouvernance moderne, constitué d’un directoire et d’un conseil de surveillance. Un processus qui semble entamé du bon pied vu les réalisations de l’exercice 2003 de la société. Ces dernières laissent apparaître une nette progression par rapport à 2002. L’année 2003 aura ainsi été en hausse de 46%. Une croissance qualifiée de record par les responsables de l’entreprise. Le résultat prévisionnel d’exploitation est en augmentation de 152%. Le résultat net, lui, est escompté à plus du double de celui de 2002. L’exercice 2004, qui s’inscrit dans la 2012 de Drapor, se présente dans ces mêmes bonnes perspectives. La société annonce qu’elle procédera au début du prochain exercice, comme précisé dans la loi de Finances 2003, à l’acquisition de la drague Moustakbal et du ponton-grue Aglou, encore propriétés de l’Etat, pour couvrir la contribution au titre de la part patronale de la société au nouveau régime de retraite «Recore», devant améliorer les conditions des départs en retraite. C’est alors que Drapor sera prête pour réussir sa privatisation. Drapor engagera à cet effet un important programme d’investissement, dont le montant global est estimé à 121,47 millions DH, comprenant la construction en cours, aux Pays-bas, d’un ponton-grue qui sera livré à Casablanca en mars 2004. Les objectifs de parts de marché escomptés pour 2004 confortent la position de Drapor en tant que leader du marché des dragages et la préparent à jouer un rôle moteur dans les pays de la région et sur le marché du sable au Maroc. La croissance globale de Drapor sera dopée par la forte croissance de l’activité Sable, qui serait de 23 à 25%. Selon le plan marketing 2004-2012 de l’entreprise, le taux de croissance annuel moyen pendant cette période sera de deux chiffres. Il sera compris entre 10 et 12%. Parmi les principales actions du plan marketing 2004, figurent les investigations et les études de marché dans les pays de la région, ainsi que la mise en place d’une nouvelle organisation à partir du 1er janvier prochain, orientée client. Drapor également a procédé au renouvellement du directoire de l’entreprise pour les quatre prochaines années. Il en ressort que Mohamed Bachiri a été reconduit dans son poste de président du directoire et Amine Benali, membre du directoire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *