Driss Jettou et Sol Kerzner donnent le coup d’envoi du projet Mazagan

Le coup d’envoi de la construction de la station «Mazagan» a été donné par le Premier ministre Driss Jettou, lundi 25 juin, à Al Hawzia à El Jadida. Cette cérémonie a eu lieu en présence de Adil Douiri, ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Sol Kerzner, président du groupe sud-africain Kerzner International Development Limited et de Sultan Ahmed Ibn Salim, président de la fondation Dubaï International. S’inscrivant dans le cadre du Plan Azur, cette station située entre El-Jadida et Azemmour nécessite un investissement global de 6,3 milliards de dirhams et ouvrira sa première unité hôtelière en 2009.
La capacité d’accueil de «Mazagan» s’élève à environ 8.000 lits. Elle comprend des unités touristiques classées, des centres de divertissement et de loisirs, des espaces des sports nautiques, un centre de conférence pour près de 1.200 personnes en plus d’un terrain de golf et des résidences touristiques de haut standing. «Mazagan constituera une locomotive du développement de la région et un vecteur d’attraction des investissements», selon le ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale.  Dans une déclaration relayée par l’agence de presse MAP, le Premier ministre a indiqué «que ce projet d’envergure permettra la création de plus de 2.000 emplois directs et plus de 8.000 autres indirects. La région a connu une grande affluence des investisseurs suite à l’annonce du lancement de cette station. Le gouvernement examinera les projets présentés dans la perspective de la construction de nouvelles stations dans la région afin de créer le maximum d’opportunités d’emploi pour les jeunes». Et d’ajouter que «cette station, l’une des plus importantes du Plan Azur, donne le coup d’envoi à plusieurs projets entre El Jadida et Bir Jdid, d’une part, et El Jadida et Casablanca d’autre part».
Même son de cloche auprès du maître d’ouvrage délégué.
«Ce projet donnera une forte impulsion au secteur touristique qui a bénéficié de la coopération entre les divers intervenants pour la réalisation de ce projet d’envergure» a estimé Sol Kerzner. En effet, dans le tour de table de Kerzner International Development Limited, la filiale marocaine de ce groupe sud-africain, l’on trouve un consortium formé de la Société Maroc-Emirats Arabes Unis de développement (SOMED), de la Caisse de dépôt et de gestion (GDG), de la Mutuelle agricole marocaine d’assurance (MAMDA) et de la Mutuelle centrale marocaine d’assurance (MCMA).
La création d’un consortium a été édictée par des besoins de financement de cette station à travers une levée des fonds au Maroc auprès des banques (Lire : Mazagan : Kerzner cherche des fonds).
La station Mazagan sera achevée en 2018.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *