Du haut standing pour «Ghandouri»

Située en périmètre urbain de Tanger en front de mer (baie de Tanger), la zone d’aménagement «Ghandouri» s’étend sur une superficie de 60 ha intégrant une forêt de 18 ha. Elle se présente sous forme d’une bande côtière en dénivelée (1.200m) offrant une vue exceptionnelle sur la baie, le détroit et la médina. Selon les promoteurs du projet, l’aménagement de la zone «Ghandouri» est conçu autour d’un concept culturel et balnéaire visant à promouvoir un tourisme diversifié exploitant les atouts culturels et géographiques de la région. L’aménagement du site comprend six lots pour hôtels, résidences touristiques et villages de vacances, des lots baptisés  »Cité des cultures » qui abriteront un résidentiel semi-collectif, des riads et des maisons d’hôtes. Les aménageurs prévoient également des lots résidentiels comprenant des villas, des appartements et des locaux pour services. Côté équipement, le projet «Ghandori» compte un centre de loisirs, un centre de  »remise en forme », un centre dédié à l’artisanat et à la culture, en plus de 5 lots pour commerces, restaurants et animations. Intervenant à cette occasion, le ministre du Tourisme (MT), M. Adil Douiri, a qualifié le projet de  »produit touristique de nouvelle génération » qui s’inscrit en conformité avec la vision des programmes de développement régionaux pour la promotion du tourisme. La région de Tanger, appelée à émerger en tant que nouveau pôle économique du pays grâce aux grands projets en cours de réalisation, dispose également d’importants atouts et potentiels dans le secteur touristique, a-t-il relevé. Les zones touristiques  »Cap Spartel »,  »Lac Artificiel » (à proximité du site Ghandouri), et  »Tanger City Center » (en phase de sélection du développeur), constituent autant de projets pour permettre à la ville du détroit de faire du tourisme l’un des principaux levier de son développement.
Le ministre a également appelé à accompagner ses grands investissements d’une densification du transport aérien desservant la région et d’un effort marketing pour promouvoir le Nord en tant que destination à part entière. Pour sa part, le wali de la région Tanger-Tétouan, M. Mohamed Halab, a invité les investisseurs à croire en l’avenir touristique de la ville du détroit. Et ce ne sont pas les arguments qui manquent, a souligné M. Halab qui a passé en revue les grands chantiers en cours pour la mise à niveau de l’espace urbain de la ville du détroit et la valorisation de ses nombreux atouts.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *