Du nouveau chez Méditel

Une expérience concluante menée par une entreprise portugaise permettra aux abonnés de la société privée Méditel de recharger les cartes de téléphone mobile directement aux guichets automatiques du réseau bancaire marocain, a-t-on appris lundi auprès de cette société à Lisbonne.
Selon la société portugaise « Es-tecno », détenue par l’entreprise ACE qui fait partie du groupe Electricidade De Portugal (EDP), le projet qui comprend des composants java permet l’ «interface transparent » entre le système de paiement électronique des banques marocaines et le système des cartes à puce de Méditel, également fournies par la même société. L’expérience menée avec succès, en un «temps record d’un mois», selon un communiqué de «Es-Tecno», a permis une «insertion rapide» dans le marché pour Méditel, l’opérateur détenteur de la deuxième licence de téléphonie mobile au Maroc, détenue conjointement avec des capitaux marocains, par l’espagnol «Telefonica» et «Portugal télécom».
L’implantation du nouveau système permettra un «time-to-market» «extrêmement réduit» pour méditel, assure le communiqué de «Es-Tecno». Pour recharger leurs cartes de téléphone portable, les clients de Méditel devaient jusqu’à présent, à l’instar des clients de l’opérateur historique Maroc Télecom, acheter une carte auprès des revendeurs de son réseau, gratter une série de chiffres à introduire pour disposer du crédit d’appels acheté. Dorénavant, l’opération se fera, grâce au nouveau système, directement aux guichets automatiques des banques marocaines.
Le Portugal a une expérience avancée en matière de paiement électronique et son réseau de guichets bancaires automatiques ne sert pas seulement au retrait d’espèces et à la consultation des soldes. Grâce à la carte «Multibanco», largement utilisée au quotidien, le consommateur portugais paie directement au guichet automatique toute une panoplie de services (factures d’eau, d’électricité, de téléphone, de gaz, recharge de cartes téléphoniques, transferts bancaires) et d’abonnements (tv, journaux, places de cinéma).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *