Dubai World : négociations sur une dette de 22 milliards de dollars

Dubai World : négociations sur une dette de 22 milliards de dollars

Le conglomérat public Dubai World va entamer, lundi 21 décembre, des négociations avec ses créanciers pour le rééchelonnement d’une dette de 22 milliards de dollars, a rapporté le quotidien The National. Dubai World doit rencontrer les représentants de plus de 90 banques créancières lors d’une réunion qui marquera le début d’un «long» processus de négociations, rapporte The National, un journal contrôlé par le gouvernement de l’émirat d’Abou Dhabi. Les négociations doivent porter sur le reste d’une dette totale de 26 milliards de dollars que Dubai World voudrait renégocier avec ses créanciers, après avoir pu honorer une dette de 4,1 milliards de dollars à la solde de son géant immobilier Nakheel parvenue à échéance lundi dernier. Le règlement de cette dette de Nakheel a été rendu possible grâce à une aide de 10 milliards de dollars apportée in extremis, lundi 14 décembre, à Dubaï par le gouvernement d’Abou Dhabi, l’émirat le plus riche des sept membres de la fédération des Emirats Arabes Unis. L’émirat de Dubaï, confronté à des difficultés financières qui ont porté sa dette publique à quelque 100 milliards de dollars, selon l’agence de notation Moody’s, avait demandé le 25 novembre un moratoire de six mois sur une partie de la dette de Dubai World. Ce conglomérat, ployant sous le poids d’une dette de 59 milliards de dollars, avait annoncé le 30 novembre qu’il allait restructurer certaines des 10 compagnies composant le groupe, dont Nakheel, et renégocier avec les créanciers une partie de leur dette.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *