Eaton a un nouveau site de production à Casablanca

Eaton a un nouveau site de production à Casablanca

Deux années après la pose de la première pierre, le géant spécialiste en solutions de gestion d’énergie, Eaton,  a inauguré, hier mardi, son nouveau site de production au Maroc. Située à quelque 30 km de Casablanca, dans la zone industrielle Midparc, cette unité de production a nécessité une enveloppe de 12 millions de dollars d’investissements et ambitionne, à terme, de devenir l’unique fournisseur du Maroc. Détails.

«On est parti d’un rêve à une réalité concrète… Ce qu’on vit est important pour le Maroc».  Ce sont là les mots prononcés par le ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Présent à l’inauguration de ce qu’il décrit comme étant un bijou dont l’installation conforte les ambitions du Maroc, le ministre a rappelé que Eaton est commercialement présent au Maroc depuis plus de 40 ans. A l’heure actuelle, cette entreprise est la seule à être labellisée COP22,  elle compte s’approvisionner localement et son taux d’intégration est de 20%  au démarrage. L’on parle aujourd’hui d’un objectif de création de pas moins de 500 emplois à terme mais,  «nous verrons bien qu’ils vont largement dépasser ces objectifs», avait annoncé, confiant, Moulay Hafid Elalamy.

Une formation dédiée aux employés d’Eaton est programmée

Cette unité de production d’Eaton au Maroc (MPO) comporte des centres d’excellence en électronique et technologie verte. Elle s’étale sur une superficie de 13.587 mètres carrés et pourrait dans le futur intégrer d’autres secteurs d’activité de l’entreprise.  «Le site pourra tripler de taille et créer ainsi un plus grand campus et centre de production d’excellence», apprend-on auprès des responsables d’Eaton. Il est à souligner que mondialement, ce géant dont le chiffre d’affaires s’élève à 22 milliards de dollars est représenté par plus de 100.000 collaborateurs dans 75 pays.  Au niveau du Maroc, la production d’Eaton a démarré il y a 17 ans. Les marchés concernés par l’unité de production fraîchement inaugurée sont les nouvelles technologies et centres de données, les télécoms, le ferroviaire, l’aéronautique, l’industrie militaire, le commerce, et le résidentiel.

Ce projet stratégique est intéressant dans la mesure où il pourrait déclencher d’autres projets. C’est en tout cas ce que laisse comprendre Revathi Advaithi, présidente et chef de l’exploitation du secteur électrique d’Eaton, pour qui «l’expérience est concluante et donne envie d’aller plus loin».

Par ailleurs,  la présidente de l’entreprise  entend procéder à l’expansion des activités d’Eaton au Maroc pour «non seulement produire dans votre pays mais être votre unique fournisseur». Elle explique à ce sujet que Eaton a un vrai gage de confiance au Maroc étant donné la production en forte croissance que connaît le Royaume ainsi que la disponibilité de réelles compétences à même de répondre à leurs besoins. Il est à préciser dans ce sens qu’une formation dédiée aux employés d’Eaton est programmée à l’Institut des métiers de l’aéronautique (IMA). Un établissement qui se trouve à quelques mètres seulement de la MPO.

En sourcing, le ministre de tutelle et les responsables d’Eaton semblent être partis sur les mêmes bases. A long terme, l’objectif serait de créer ce qu’ils appellent «un écosystème Eaton». Pour ce faire, il sera question d’établir des sources locales pour les produits dont Eaton a besoin dans son activité. En réalisant cela, le Maroc serait en mesure de devenir un réel hub pour la région Moyen-Orient, Europe et Afrique en matière de stockage d’énergie et être sur devant de la scène en matière technologique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *